25 territoires innovants décrochent le label 2010 des Interconnectés

Il n’y a certainement pas de meilleur endroit pour l’innovation, porteuse des espérances du futur, que de s’afficher dans un lieu prestigieux qui symbolise le passé. Ce n’est donc pas au très moderne centre des congrès de Lyon où se tient le forum des Interconnectés, mais sous les ors et le classissisme baroque de la majestueuse salle de réception de l’hôtel de ville qu’ont été décernés les labels Territoires innovants 2010. 25 projets ont été labellisés répartis en cinq catégories : Internet social et accès pour tous, Ecole numérique, Nouveaux médias et développement économique, e-Tourisme, Ville intelligente et développement durable, Performance et outils collaboratifs.

100 projets présentés au jury

Près d’une centaine de projets ont été présentés au jury des Interconnectés pour obtenir ce label qui met en valeur les nouveaux usages numériques développés en 2010 au sein des territoires. Le jury est composé des membres du conseil d’administration de l’association, mais également de représentants des réseaux qui agissent sur les territoires, tels que l’Artesi Ile-de-France,  l’Ardesi Midi-Pyrénées, l’Apronet ou, encore, l’Association des communautés urbaines de France (les 16 grandes communautés urbaines), l’ADCF (Assemblée des communautés de France).

« Vu la diversité des problématiques que l’on traite, nos partenaires ont développé des réseaux d’expertise dans leur secteur de prédilection qui nous permettent d’avoir un regard croisé très riche et au plus près des réalités du terrain », souligne Céline Colucci, déléguée générale des Interconnectés. Le jury a d’abord présélectionné 40 projets qui répondent à au moins un des trois critères prédéfinis.

Le retour d’expérience privilégié dans la sélection

La priorité est d’abord donnée aux projets réalisés afin de présenter lors du forum, qui se tient cette année les 13 et 14 décembre au centre de congrès de Lyon, des retours d’expérience pour éclairer concrètement les autres collectivités sur les dispositifs et les méthodes, avec les freins et la facteurs clés de succès.

Les trois dispositifs primés pour l’école numérique montrent de manière très concrète selon trois facettes complémentaires la mise en réseau des écoles en milieu rural pour un accès optimal aux technologies numériques : des infrastructures bien pensées qui irriguent bien le territoire scolaire, la mutualisation des moyens pour mieux gérer les projets et une vision globale partagée par les communes et les enseignants.

La reproductibilité de l’expérience pour essaimer dans les territoires

Le deuxième critère est celui de l’exemplarité. C’est-à-dire que le projet est reproductible par d’autres collectivités et organisations et qu'il intègre les dimensions de la mutualisation et du travail collaboratif. « Faire et travailler ensemble est un axe central de notre action car nous représentons l’intercommunalité », justifie Céline Colucci. L’exemple de GeoBretagne, qui a été primé, est éclairant à cet égard.

Un SIG (système d’information géographique) très performant estime Céline Colucci et qui illustre les meilleures pratiques du moment. Ce n’est pas un portail qui a été réalisé par la région Bretagne et ensuite proposé – voire imposé – aux autres, mais il a été conçu en concertation très étroite avec les départements, les communautés de communes et les agglomérations. « Il a été développé avec des technologies open source comme nombre de projets qui ont été labellisés cette année. Ce qui semble montrer une tendance concomitante, la maturité du logiciel libre pour les projets collaboratifs territoriaux », analyse-t-elle.

Des projets originaux qui explorent de nouvelles pistes

Enfin, il y a un critère que Céline Colucci appelle « Le coup de cœur » et qui distingue une initiative par une originalité prometteuse en termes de nouveaux usages et qui ouvre de nouvelles pistes de prospection aux collectivités. Cela peut concerner des associations, organismes ou clusters d’entreprises qui travaillent de près avec les collectivités. Tel Nékoe qui a organisé et orchestré un brainstorming géant avec de multiples acteurs pour faire émerger des projets. « Nous avons été emballé par cette initiative dont les méthodes peuvent être reproduites dans des contextes très variés et par n’importe quel acteur du territoire », affirme Céline Colucci.

L’attribution finale des labels est ensuite effectuée selon les grandes tendances qui se dégagent. « Des initiatives séduisantes par leur caractère très innovant, des thèmes nouveaux que nous n’avons pas encore explorés pour montrer les évolutions, une représentation de la diversité des territoires sans que ce critère soit pour autant déterminant. Cette année une part importante des projets labellisés se situent sur le secteur nord-ouest de la France », précise Céline Colucci.

« Comme vous pouvez le constater, contrairement à d’autres labels, les catégories ne sont pas définies a priori. Nous les définissons à partir des thèmes majeurs de la sélection effectuée par notre jury. Car notre rôle est de montrer ce qui se fait dans les territoires, et donc de refléter les tendances qui se dégagent en matière de bonnes pratiques. Le label est ouvert à tous. Cette année, c’est une très bonne moisson », conclut Celine Colucci.

Les Interconnectés : Palmarès 2010 des territoires innovants

Internet social et accès pour tous

Projet Vilogia / Grand Angoulême / Région Poitou Charentes
• Mise en place d'un projet d'efficience énergétique supporté par un réseau FTTH

Ville de Brest
• Repères dans la cité et Internet pour tous à Kérourien

Cybercentre de Grand Roanne Agglomération
• Territoires et coworking... nouveau souffle ?

Mairie de Saint-Maur-des-Fossés
• Accessibilités aux malentendants aux services publics par les TIC

Ecole numérique

Communauté de Communes de la Région de Signy le Petit
• Garantir l'accès aux TIC en milieu rural

Syndicat Mixte des Inforoutes de l’Ardèche
• Mutualisation des moyens à l’échelle départementale dans le cadre du programme école numérique rurale

Communauté Urbaine d'Arras
• La fibre optique... du CP à la terminale : intégrer l’ecole numérique dans le plan de développement du territoire

MENTION SPECIALE
• 8000 communes rurales mobilisées pour l’école numérique

Nouveaux médias et développement économique

Rennes Métropole et l’association Bug
• Le jardin des savoirs

Ville d’Angers
• Angers 3D

Lannion Trégor Agglomération
• Neweez, la wikiradio de l’innovation

Nekoé
• Nekoéjambook

Communauté Urbaine Nice Côte d'Azur
• Service de diffusion d'offres d'emplois par téléphone mobile en temps réel

e-Tourisme

CAP3B
• La cavalière au manteau rouge

Agence de développement touristique de l'Ain
• Les nouvelles technologies touristiques comme vecteurs d’équilibre territorial

Une Autre Provence
• Escapado

Communauté d'agglomération de la Riviera Française
• CHEMIN

Ville intelligente et développement durable

Association Inovallée
• Covoiturage dynamique et auto partage : des modes doux sur Inovallée

Grand Lyon – Info Trafic
• Service d’alerte et d’information des usagers sur les conditions de circulation

Communauté Urbaine Creusot Montceau
• 7 milieux et 77 espèces témoins de la biodiversité

Performance et outils collaboratifs

Région Bretagne Système d’information géographique
• GéoBretagne

Conseil Général de l'Indre
• Buzz-i : l'agenda collaboratif

Communauté de communes de la Hague
• Hag’net: Un système d’information au service du territoire

GIE Acteurs de LiberAccés
• Projet Pools LiberAccés 2.à : une solution globale pérenne d'administration électronique mutualisé

Ville de Sélestat
• Gestion de la relation citoyenne

 

Promo Newsletter