5 nouveaux clients aux besoins bien différents pour Jamespot

Les éditeurs locaux de réseaux sociaux sont sur une bonne dynamique. Jamespot a signé 5 nouveaux clients depuis le mois de juillet. Et il y a quelques jours, Yoolink annonçait 2 nouveaux clients et Knowledge Plaza des résultats semestriels en forte hausse. Trois éditeurs dont les positionnements ne sont pas exactement les mêmes, mais qui se rencontrent régulièrement.

En quelques semaines, Jamespot a convaincu des organisations aussi différentes que l'industriel Renault, l'agence de communication I&E, le cabinet d'analystes IDC, l'Association Permanente des Chambres d'Agriculture (APCA) et la Direction de l'information légale et administrative (Dila), née de la fusion de la Documentation française et de la Direction des Journaux officiels en début d'année.

Outre le fait de gagner des références prestigieuses, Alain Garnier, PDG Jamespot, se réjouit de répondre à des besoins divers et de refléter ainsi le champ d'intervention de sa solution.

Chez Renault, le réseau social sert un processus métier

Renault a retenu Jamespot.pro pour équiper son réseau de ventes de véhicules utilitaires. Il s'agit non seulement de favoriser les échanges entre les commerciaux mais aussi avec les partenaires. Car les véhicules utilitaires sont régulièrement transformés pour répondre aux attentes des clients : artisans, forces de police, pompiers...

Ce qui implique d'associer des corps de métier aussi différents que des carrossiers ou des juristes. Les règles de mise en service d'un véhicule varient d'un pays à l'autre et le réseau social mis en place par l'industriel adresse plusieurs pays européens. Jamespot.pro s'inscrit dans un processus métier et devrait s'interfacer avec des applications. Une approche de plus en plus courante pour les réseaux sociaux.

Equiper des communautés naturelles ou en construction

Le cas d'IDC est bien différent. Le cabinet a mis en place un réseau social pour son club de DSI. Il s'agit dans ce cas d'équiper « une communauté naturelle », comme la catégorise Alain Garnier. L'objectif de la Dila vise également à favoriser les échanges autour des documents stockés dans son référentiel.
 
Enfin, l'adoption de Jamespot.pro par l'agence I&E et l'APCA s'inscrit dans une logique d'entreprise étendue, afin de renforcer les liens avec les partenaires.

Promo Newsletter