Alinto ajoute la messagerie instantanée au webmail

Les grandes entreprises ont mis dix ans pour adopter la messagerie instantanée d'entreprise. C'est au tour des entreprises de taille moyenne de s'y intéresser. Pour répondre à la demande, Alinto, opérateur de messagerie depuis 2000, s'allie avec la start-up Eximéo, née en 2008, et leur propose une solution professionnelle sécurisée. Les discussions sont en effet limitées aux seules personnes référencés : les collaborateurs de l'entreprise et les partenaires.

« Nous avions envisagé de proposer cette option il y a trois ou quatre ans, se rappelle Philippe Gilbert, dirigeant d'Alinto. Mais nous n'avions pas eu beaucoup de retours de la part de nos clients. »

Les deux services de messagerie, traditionnelle et instantanée, que commercialise Alinto sont accessibles soit depuis une même interface web, soit depuis des clients lourds, de type Outlook et Thunderbird pour la première, Pidgin et PSI pour la seconde.

Un premier niveau d'intégration permet d'accéder aux deux services en ne s'identifiant qu'une fois. Les deux éditeurs envisagent de développer d'autres connexions. Il est ainsi prévu d'étendre la détection de présence aux autres services collaboratifs, par exemple d'agenda partagé, inclus dans le Package Alinto.

Une offre basée sur des briques open source

Techniquement, la solution d'Eximéo s'appuie l'outil open source Jabber renforcé par des fonctions d'administration, de traçabilité, de gestion de la disponibilité. La start-up propose également un service de web conférence, basé sur la brique open source Red5 avec un client Flash. Les moyennes entreprises semblent également s'y intéresser de plus en plus, séduites par la facilité d'adoption.

Au niveau des tarifs, la messagerie instantanée seule est facturée 1,50 € par mois et par utilisateur, le Pack Alinto 5,90 € et la webconférence 19,90 €.

Il est à noter que les dirigeants des deux sociétés, basées en région lyonnaise, se connaissent bien. Alain Moura, le fondateur d'Eximéo, occupait précédemment le poste de directeur technique dans la société dirigée par Philippe Gilbert.

 

Promo Newsletter