Start up

Avec Dialogfeed, les réseaux sociaux investissent les sites web et tous les écrans

Développé par la jeune société belge Dialog Solutions, Dialogfeed permet d'intégrer les conversations des réseaux sociaux au sein des sites web pour créer du trafic, de l'interaction ou porter la voix du client. Avantages de cette solution en mode Saas, ses fonctions de modération et de curation, ainsi que sa capacité à republier le contenu social sur différents supports : site web, terminal mobile ou écran de télévision.

Les contenus sociaux valorisent la marque, ils créent de l'audience, de l'engagement avec les clients, prospects et fans. Problème : ils restent cantonnés aux réseaux sociaux, alors que les marques ont par ailleurs beaucoup investi pour générer du trafic sur leur site web, que ce dernier soit institutionnel, événementiel, orienté produits ou e-commerce.

C'est sur la base de ce constat qu'est née, en 2011 chez Dialog Solutions, l'idée de développer un outil pour exploiter les conversations des réseaux sociaux sur des sites web. Une idée qui donnera lieu, la même année, à une levée de fonds de 500 k€ auprès de plusieurs investisseurs, dont le fonds belge Internet Attitude, et aboutira à la sortie de Dialogfeed en 2012.

Au-delà de la simple capture de flux

La première fonction de Dialogfeed est donc de capturer – il les archive aussi – les flux des réseaux sociaux correspondant à un compte, une page, une mention (@), un hashtag (#) ou un mot clé, ce qu'il réalise aujourd'hui avec les plus importants : Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Google+, Youtube, Linkedin.

« Mais nous développons des connecteurs en fonction des demandes », précise Laurent Mayer, en charge du développement de Dialogfeed pour la France, où la start up a ouvert un bureau en 2013.

Les conversations peuvent ensuite être modérées de manière automatique à l'aide d'un système de mots clés ainsi que manuellement, par exemple par un Community Manager. Une fonction de curation permet, elle, d'insérer dans le flux social des posts comportant texte, photo et URL. Enfin, Dialogfeed republie ce contenu social sur un site web via un widget, sur un mobile ou une télévision.

« L'une des grandes spécificités de Dialogfeed est justement cette capacité de republication du contenu, que nous sommes les seuls, en France, à offrir », précise Laurent Mayer.

De l'animation de site institutionnel à la télévision connectée, en passant par le e-commerce

Dans le détail, Dialogfeed propose une douzaine d'apps pour paramétrer ses widgets selon les besoins. La plus simple est un flux social agrégeant les conversations.

Une autre rend possible les commentaires directement depuis le widget, ce qui facilite l'engagement et les interactions. Pour commenter, l'internaute a juste besoin de se connecter avec Facebook ou Twitter, auquel cas son post sera également diffusé sur le réseau social en question. Mais il peut aussi se connecter en tant qu'invité, ses commentaires étant alors publiés uniquement dans le widget.

Grâce aux autres apps, il est entre autres possible d'intégrer au widget une fonction de chat, de créer un widget inspirationnel sur la base d'une sélection de produits ou contenu, de mettre en valeur des ambassadeurs de la marque, de mettre en avant des questions/réponses traitées par le support client ou, encore, d'attribuer des coupons en fonction de l'activité sociale.

Cette palette fonctionnelle comme ses capacités permettent à Dialogfeed de cibler des usages très divers, allant jusqu'au e-commerce et à la télévision connectée.

Parmi ses clients, la start up compte notamment BNP Paribas ou des entreprises belges comme l'opérateur Telenet et la société d'assistance Touring. En 2013, elle a été retenue par la chaîne de télévision France 24 pour gérer les interactions avec les téléspectateurs de l'émission Le Débat.

Zoom sur Dialogfeed et quelques-uns de ses usages

Dialogfeed, France 24

• Chez France 24, Dialogfeed permet de rapatrier les interactions faites par les téléspectateurs de l'émission Le Débat sur Facebook et Twitter, via le hashtag #DébatF24. Les commentaires sont filtrés une première fois de manière automatique par mots clés, puis par un Community Manager, qui transmet les plus intéressants au chef d'édition. Ce dernier sélectionne ceux qu'il va republier en direct à l'antenne et dans un widget sur la page de l'émission, sur le site web de la chaîne. Les journalistes ou le chef d'édition peuvent insérer en direct leurs propres posts, qui sont publiés dans le widget et sur les réseaux sociaux.

Dialogfeed, Touring

• Faire remonter la voix des clients sur un site d'e-commerce est l'un des grands usages de Dialogfeed. L'entreprise d'assistance Touring (ci-dessus) l'utilise pour faire remonter les interactions de ses comptes Facebook, Twitter et Youtube, ce qui contribue à rendre son site web plus vivant et augmente la consultation des produits qu'elle propose. Dialogfeed peut aussi permettre de filtrer de manière précise les posts en fonction des pages où sont positionnés les widgets.

Dialogfeed, BNP Paribas

• BNP Paribas recourt sur son site institutionnel à un widget spécial, développé d'ailleurs à sa demande par Dialogfeed, la Social Map (voir). La partie supérieure du widget présente les différents comptes thématiques (Ma Banque, Jeunes, Mon Job, We are Tennis) de la banque sur Facebook, Twitter et Youtube, et permet de s'y abonner directement. La partie inférieure affiche les posts de ces différents comptes, avec possibilité de filtrer par thématique.

Dialogfeed, SolarImpulse

• Lors du premier vol de l'avion solaire, le pilote pouvait interagir depuis Dialogfeed avec les internautes présents sur Facebook, Twitter ou intervenant depuis le site web de l'opération Solar Impulse grâce au widget intégré sur ce dernier (ci-dessus à droite). Un dispositif qui a contribué à générer du buzz sur cet événement.

Dialogfeed, administration

• L'interface d'administration de Dialogfeed permet notamment au Community Manager de filtrer les conversations par sources (réseau social, page ou compte spécifique), de sélectionner celles qui apparaîtront en haut de widget ou celles à masquer. L'outil gère aujourd'hui quatre langues : le français, l'anglais, le néerlandais et l'arabe.

Depuis plus récemment, la start up compte en Belgique deux nouveaux clients, l'entreprise de chemin de fer belge SNCB et Europ Assistance. En France, c'est avec La Redoute qu'elle a signé, pour deux applications prévues : un Social Wall affichant les meilleurs commentaires sociaux et une page inspirationnelle rediffusant des photos publiées sur Instagram via une application Facebook.

Enfin, sur le double terrain de la télévision connectée et de l'animation de point de vente, elle travaille actuellement avec des partenaires sur un mur social géant qui sera installé dans un centre commercial ultra-moderne qui doit ouvrir prochainement.

« L'objectif est de mettre en place une chaîne de Social TV, dans une optique d'animation et fidélisation, indique Laurent Mayer. Les visiteurs pourront, par exemple, être invités à prendre des photos et à les publier sur la page Facebook du centre. Dialogefeed servira alors à les republier sur le mur social du centre commercial et sur son site web », détaille Laurent Mayer.

Une levée de fonds en vue et une nouvelle tarification à base de modèle freemium

Côté développement, la start up prépare une levée de fonds de 700 k€. Sur le plan technique, elle travaille notamment à simplifier l'intégration de ses widgets, qui se fait par flux XML, iFrame ou flux RSS. Deux plug-ins sont déjà disponibles pour la plate-forme de blog Wordpress et la solution d'e-commerce Prestashop. D'autres sont prévus pour les CMS Joomla et Drupal ainsi que pour la solution d'e-commerce Magento.

En termes d'offre, Dialogfeed, qui vise les grands comptes et les médias, mais aussi aujourd'hui les PME ou les blogueurs, a adopté depuis février dernier un modèle freemium et revu sa grille tarifaire.

Quatre formules sont proposées. La Basic, gratuite, permettant d'agréger trois canaux sociaux et limitée à 10k vues/mois. La Professionnal, adaptée aux très petites sociétés et freelances, à 40 € par mois, pour 5 canaux sociaux et 50k vues/mois. La Business, pour les petites et moyennes entreprises, à 150 € par mois, pour 10 canaux sociaux et 200k vues/mois. L'Enterprise, une offre sur mesure, sans limitation de canaux sociaux ni de vues. Pour en savoir plus : tarifs Dialogfeed.

Promo Newsletter