Réseau social

Beezy joue la carte conversationnelle dans Sharepoint

Simplifier Sharepoint tout en lui adjoignant la dimension d’un réseau social. C’est le double objectif que s’est fixée la jeune pousse espagnole Spenta avec sa solution Beezy. « Nous n’intégrons pas un réseau externe. Nous utilisons les composants standards de Sharepoint puis apportons nos propres améliorations », explique Maximo Castagno, le responsable produit de Beezy.

La solution s’implémente sous la forme d’une collection de sites. Chaque création de groupe dans Beezy génère en effet la création d’un site dans Sharepoint avec ses propres droits d’administration. Les fonctions sociales sont supportées à travers des Web Parts standards (affichage des membres d’un groupe) ou développés par Spenta (flux d’activité, micro-blogging…).

La page d’accueil présente les différents groupes et leurs activités.

La page d’accueil présente les différents groupes et leurs activités. Elle propose des liens pour en créer de nouveaux, les gérer.

Sur le plan technique, Beezy s’apparente à Newsgator, pionnier du réseau social dans Sharepoint. Mais sa philosophie diffère. « Newsgator ajoute sa complexité à celle de Sharepoint. Notre approche vise au contraire à épurer Sharepoint pour que son interface soit aussi simple que possible », détaille Maximo Castagno.

Limiter les fonctions par défaut

Cette simplification passe par le retrait de certaines fonctions par défaut. Par exemple, toute la partie sur les contenus wiki. « Nous misons sur l’extensibilité de Sharepoint. Le client a la main sur les objets et il est donc libre de réactiver ces fonctions quand il le souhaite », ajoute le responsable.

L’onglet Groupe est centré sur le flux de micro-blogging.

L’onglet Groupe est centré sur le flux de micro-blogging. Le menu permet d’initier des sujets de conversation mais aussi de partager des événements, des liens ou des documents.

Le résultat est là, avec une interface sobre, proche de celle d’un réseau social comme Yammer. Le flux de micro-blogging est assez complet (commentaires, « Like », mentions, hashtags...). Il propose aussi certains raffinements. Les URL, par exemple, sont automatiquement détectées et ajoutées au répertoire de liens partagés du groupe.

Beezy bénéficie aussi de l’intégration de Sharepoint avec Office et la suite de communication Lync. Un document Office en pièce jointe peut être ouvert et coédité par plusieurs membres d’un groupe en simultané. Avec Lync, il suffit de survoler un profil pour faire apparaître la barre de fonctions de Lync et de lancer une conversation synchrone.

L’intégration de Lync permet de passer du fil de conversation au chat ou à la conférence vidéo.

L’intégration de Lync permet de passer du fil de conversation au chat ou à la conférence vidéo.

Mais l’architecture de Sharepoint donne aussi du fil à retordre aux équipes de Beezy. Les espaces publics des utilisateurs et leurs profils dans Sharepoint passent par la fonction My Site. « Or, aujourd’hui, si l'on dépose des informations de groupe dans le contexte de My Site, on perd la confidentialité », déplore Maximo Castagno.

Une première version restreinte aux groupes privés

Spenta est en train de développer une nouvelle version de Beezy, en créant sa propre gestion des profils. Elle pourra être synchronisée avec My Site et offrira un paramétrage plus fin des données publiques et privées. La confidentialité des groupes étant une exigence de ses premiers clients, Spenta a dû se résoudre à ne proposer que des groupes privés.

« En l’état, il s’agit d’une solution pour les groupes de travail et non pour la communication globale au sein de l’entreprise », reconnaît le chef de produit. La levée de cette restriction n’est qu’un des aspects d’une feuille de route bien remplie. Celle-ci prévoit sur les prochains trimestres l’ajout de modules de questions/réponses, d'idées et d'un mécanisme de badges pour valoriser la participation.

Beezy va aussi proposer une intégration plus poussée avec Office (voir capture ci-dessous) et s’interfacer également avec Microsoft Dynamics CRM et le réseau social professionnel Linkedin. Il va être décliné en applications mobiles (Windows Phone dans un premier temps) et être distribué sur la plate-forme en ligne Office 365. Le prix sera identique à la version On Premise, avec des tarifs dégressifs (à partir de 5€ par mois et par utilisateur).

L’intégration à Office va être renforcée pour que les échanges sur le document et la liste des intervenants soient accessibles depuis la fenêtre d’édition.

L’intégration à Office va être renforcée pour que les échanges sur le document et la liste des intervenants soient accessibles depuis la fenêtre d’édition.

Ajoutons que Spenta, qui est partenaire Gold de Microsoft, a aussi été reconnu partenaire de l’année (catégorie secteur public) en 2009 et finaliste en 2011. « Nous entretenons ainsi des contacts privilégiés avec les équipes en charge de la partie sociale au siège de Microsoft », souligne  Maximo Castagno. Beezy doit enfin bientôt faire l’objet d’une spin-off avec une équipe de 10 personnes pour prendre en charge son développement.

Promo Newsletter