Messagerie

Chez Euromaster, le déploiement du logiciel WriteThat.Name se fait en mode viral

Ils sont près de 150 employés d'Euromaster à s'appuyer sur le logiciel en ligne WriteThat.Name pour tenir à jour leurs carnets de contacts. Cet assistant de messagerie, développée par Kwaga, s'appuie sur des grammaires locales pour extraire des courriers électroniques échangés les noms, prénoms des correspondants, leurs fonction et société, leurs coordonnées téléphoniques et postales...

C'est l'une des premières applications à venir enrichir Google Apps, la plate-forme de messagerie et de bureautique en ligne mise en place par le spécialiste du pneu pour ses 12 000 employés (voir à ce sujet l'article que nous avions consacré à ce projet ). 

Nicolas Prigent, responsable eBusiness pour l'Europe, est à l'origine de la démarche. Un jour, il est  tombé sur un article qui présentait les solutions de la start up française. Après avoir testé WriteThat.Name, il décidait de recommander ce service en ligne à ses collègues. Le bouche à oreille a fait le reste.

Laisser émerger les usages et les besoins

Après une évaluation des bénéfices, la direction informatique a donné son aval et un abonnement entreprise a été souscrit. Le principal avantage de l'outil est le confort que procure un carnet d'adresses à jour. Compléter manuellement les fiches de ses correspondants est une tâche rébarbative que peu d'employés s'obligent à faire.

Les services que pourrait rendre WriteThat.name vont toutefois au-delà de l'alimentation des carnets de contacts personnels. Il pourrait, par exemple, nourrir un logiciel de relation client. C'est l'une des pistes envisagées. Mais plutôt que de cadrer a priori son utilisation, Euromaster a pris le parti de laisser émerger les usages et les demandes. 

« On veut apprendre en marchant », souligne Nicolas Prigent. Il sera toujours temps par la suite de demander des évolutions à l'éditeur, par exemple en vue d'interfacer le service avec d'autres briques logicielles. 

 

Promo Newsletter