Réseau social

Comment est né SocialFactor, brique conversationnelle pour Sharepoint

Le 10 mars prochain, lors du salon Solutions Intranet, Calinda Software présentera, de concert avec Microsoft, sa solution SocialFactor, complément à Sharepoint. L'association des deux outils en fait un réseau social complet, comme l'a mis en évidence le cabinet Useo dans sa dernière étude, parue au début du mois.

Au cœur de SocialFactor, on retrouve les mécanismes de MindUp, le logiciel historique de la start up française créée en 2007. Ce logiciel gère les conversations, les cartographie, rapatrie les échanges de mails au sein d'espaces collaboratifs et stocke les pièces jointes.

En dépit de ses atouts technologiques (au début de l'année dernière, Calinda Software a reçu le deuxième prix du concours SocialFest organisé par Microsoft à San Francisco) et de quelques belles références, l'éditeur peinait à promouvoir une solution originale qui fait le lien entre le mail et le collaboratif.

Nouveau produit et nouveau positionnement, mais le même cœur technologique que MindUp

« A force de discussions avec nos clients, nous avons décomposé la technologie en plusieurs services, qui ont été réassemblés au sein de plusieurs offres, afin de mieux répondre aux différentes attentes du marché », résume Alex Mermod. C'est ainsi qu'est née SocialFactor, positionné comme la brique conversationnelle qui manquait à Sharepoint.

Calinda Software SocialFactor

Le logiciel permet, via une webpart, d'initier des conversations, publiques ou privées, depuis son profil par exemple et d'y répondre depuis le fil d'activités (Newsfeed). L'intégration est totale et l'utilisateur ne voit qu'un logiciel, celui de Microsoft. Les conversations bénéficient des mécanismes d'ajout de tags, de recherche...

A l'instar de MindUp, SocialFactor est connecté aux messageries. Les collaborateurs peuvent suivre et répondre aux conversations depuis leur boîte aux lettres. Un bon moyen d'associer des profils qui rechignent à abandonner l'e-mail. C'est aussi l'opportunité de faire contribuer des invités externes au réseau social ou à une communauté particulière.

Les utilisateurs d'Outlook disposent de fonctions supplémentaires. Moyennant l'installation d'un plug-in, ils peuvent dupliquer le système de classification de Sharepoint au sein de leur logiciel client et effectuer des glisser/déposer de documents entre les environnements  Sharepoint et Exchange/Outlook.

De son côté, MindUp figure toujours au catalogue de Calinda Software. Il conserve quelques fonctions uniques, comme la cartographie fine d'e-mails, basée sur des éléments du message et non sur sa globalité, ou la clôture de conversations.

 

Promo Newsletter