Dassault Systèmes ouvre de nouvelles portes à Exalead

Dassault Systèmes livrera la version OEM d'Exalead Cloudview avec Enovia 6, sa plate-forme de gestion du cycle de vie des produits (PLM). Le spécialiste de la CAO, de la simulation et de la gestion des données techniques se dote d'un moteur évolué proposant des fonctions avancées (par exemple de découverte pour traiter des problématiques de propriété intellectuelle) et taillé pour indexer de larges volumes de données.

De son côté, Exalead confirme les prédispositions de sa technologie à la manipulation de données structurées. Il a déjà gagné quelques beaux contrats dans ce domaine.

Aucune information financière n'a filtré sur les enjeux financiers du partenariat, mais c'est assurément un accord important pour Exalead. Il lui permet de rentrer indirectement dans de très grands comptes industriels français et étrangers. Deux axes de développement pour le spécialiste de la recherche qui cherche à imposer son logiciel dans des solutions d'entreprise et à se développer hors de France.

L'appui de Dassault Systèmes peut lui donner un beau coup de pouce. En 2009, Dassault Systèmes, numéro un des éditeurs français, a généré un chiffre d'affaires de 1,25 milliards d'euros, contre 16,1 millions d'euros pour Exalead.

En dépit d'une croissance soutenue (15% en 2009), ce dernier était dans le rouge ces dernières années. Qual Tech, une filiale de Qualis, a de nouveau investi dans la société en mai 2008 et possède désormais 83% du capital d'Exalead.

 

Promo Newsletter