Réseau social

Deux nouveaux chiffres sur le programme zéro e-mail d'Atos

C'est l'heure des premiers bilans pour le programme zéro e-mail lancé en février 2011. La société de services a commencé à laisser filtrer quelques chiffres sur l'évolution des pratiques des collaborateurs.

Le PDG d'Atos, Thierry Breton, s'était donné trois ans pour éradiquer l'usage de la messagerie au sein de l'entreprise. Nous y sommes.

Comme on pouvait s'y attendre, l'usage de la messagerie n'a pas été complètement abandonné, mais le volume d'e-mails échangés a été réduit de façon drastique : la diminution atteint 60%. A l'échelle du groupe, ce sont des centaines de milliers de courriels qui ne sont plus envoyés.

Les échanges se sont déportés pour partie sur le réseau social d'entreprise. La collaboration dans blueKiwi est huit fois plus importante qu'elle ne l'était avec Yammer et Livelink, les deux logiciels qui outillaient la collaboration en 2011.

On attend avec impatience davantage d'informations sur les avantages qu'en retirent les utilisateurs et l'entreprise. Un premier bénéficiaire identifié est l'éditeur blueKiwi. Il a profité de ce programme pour faire monter sa solution en puissance.

Promo Newsletter