Dynamics lance la charge contre Salesforce.com et Oracle CRM

Le président Steve Balmer a donné hier le coup d’envoi de Microsoft Dynamics CRM 2011 en annonçant sa disponibilité dans 40 pays. Le logiciel pour l’automatisation des forces de vente est proposé à la fois en version sur site et en ligne. L’utilisateur peut lancer sa session au choix depuis un client Outlook ou un navigateur.

Pas de surprise du côté de l’offre, qui était disponible en béta depuis 6 mois et, selon Microsoft, a été testée par 11 500 clients et 2000 partenaires. L’inconnue portait plus sur le positionnement tarifaire face à Salesforce et Oracle, les deux principaux acteurs du marché. Microsoft attaque agressivement avec un prix de lancement de 31 euros par utilisateur (valable jusqu’à fin juin) et un mois d’essai gratuit.

Aux Etats-Unis, le tarif est de 34 dollars alors que le tarif d’entrée pour Oracle CRM on Demand est de 75 dollars et que Salesforce propose deux offres à 65 et 125 dollars. De plus Microsoft propose des remises allant jusqu’à 200 dollars par utilisateur pour les clients souscrivant à son offre de services de migration depuis Salesforce ou Oracle.

La bataille se joue aussi sur le terrain des places de marché applicatives. Celle de Salesforce, AppExchange, a une bonne longueur d'avance avec plus de 1000 applications. Microsoft propose lui aussi sa « Marketplace » sur le portail Dynamics, mais celle-ci ne comporte qu’une poignée d’applications. L’éditeur va devoir stimuler au plus vite ses partenaires pour la rendre attrayante.

Mais l’atout de Microsoft est plus l’intégration assez poussée de Dynamics avec les versions en ligne d’Office et Sharepoint ainsi qu’avec ses services de communication unifiée.

Capture de Microsoft Dynamics, Relation client

Promo Newsletter