Outils de recherche

Endeca renforce les capacités de traitement d'Oracle dans le non structuré

Alors qu'il envisageait une introduction en Bourse il y a encore quelques mois, Endeca rejoint finalement Oracle. Peu connu en France, l'éditeur américain est l'un des derniers grands spécialistes indépendants des outils de recherche. Après Fast repris par Microsoft, Autonomy acquis par HP, et localement Exalead par Dassault Systèmes, c'est à son tour de rejoindre un grand nom de l'informatique. 

Avec l'acquisition d'Endeca, le numéro un de la base de données relationnelle renforce ses capacités de traitement dans le monde non structuré. Rappelons qu'il avait acquis cet été Fatwire, l'un des grands noms de la gestion de contenu web, concurrent de Day Software, aujourd'hui au catalogue d'Adobe.

Une gestion unifiée de l'information 

Les intérêts pour Oracle sont multiples car Endeca avait exploré de nouveaux territoires ces dernières années. A son expertise originelle dans la recherche, il avait ajouté des fonctions de Business Intelligence.

Endeca : les briques de l'offre

1/ InFront. Optimisation de l'expérience client avec adaptation du contenu présenté en fonction des profils et des canaux de communication utilizes.
2/ Latitude. Construction et déploiement d'applications analytiques associé à un outil d'ETL (Extract, Transform & Load) pour interroger des sources de données, structurées et non structurées.
3/MDEX Engine. Le moteur de recherche et de corrélation utilisé par les modules de la plate-forme.

Lors de l'annonce du rachat, Oracle a présenté sa vision : combiner son expertise dans le monde structuré et celle d'Endeca pour dépasser la gestion des données et l'intégrer dans une gestion unifiée de l'information. 

La firme de Larry Ellison identifie 3 grands axes de convergence entre ses solutions et celles d'Endeca : la gestion de l'information au sens large et, plus spécifiquement, le commerce en ligne (il avait acquis l'année dernière ATG, l'un des pionniers du domaine) et le décisionnel avec une solution accessible à des non informaticiens.

Les grands enjeux de cette acquisition et les pistes d'intégration sont détaillées dans un document mis en ligne par l'éditeur : Oracle buys Endeca. L'opération devrait être finalisée à la fin de l'année. 

Endeca en bref

Activité

• Editeur d'une plate-forme combinant recherche et analyse.

Effectif

• 450 employés.

Chiffre d'affaires

• 150 millions de dollars.

Clients

• 600, notamment de grands sites de commerce électronique.

 

Promo Newsletter