Outils de recherche

Exalead devient un éditeur d'applications métier

Exalead tenait cette semaine sa deuxième conférence annuelle SBA (Search Based Applications), la première depuis son intégration dans Dassault Systèmes. Le spécialiste de la recherche avait plusieurs bonnes nouvelles à partager avec son écosystème, en particulier l'annonce des premières applications métier.

Son directeur général, Laurent Couillard, s'est tout d'abord félicité qu'Exalead soit devenu une marque à part entière (aux côtés des Catia, Enovia, 3Dvia...) du géant français de l'édition logicielle. Ce dernier a effectivement donné les moyens à Exalead de se développer, notamment à l'international. L'équipe compte désormais 150 collaborateurs, soit bien davantage que ses concurrents.

La naissance d'un club utilisateurs

Cet été sera marqué par l'annonce officielle la naissance d'un club utilisateurs, dont les statuts viennent d'être écrits. La première réunion interviendra en septembre et sera l'occasion d'élire le bureau. Ce club rassemblera des clients et des intégrateurs. Il compte à ce jour quelque 200 pré-inscrits.

Ce club constituera un interlocuteur privilégié, qui aura son mot à dire dans les prochaines évolutions des produits. Un point essentiel au moment où l'éditeur s'engage dans le développement d'applications métier, nécessitant des échanges étroits avec des experts fonctionnels et sectoriels. 

Morgan Zimmermann, vice-président des ventes pour le monde d'Exalead, a dévoilé quelques-unes des applications orientées recherche, développées au cours des derniers mois. Elles vont au-delà de l'approche boîte à outils actuelle et sont le fruit de la capitalisation autour des projets menés chez des clients et de l'expertise industrielle et du savoir-faire en termes de verticalisation de Dassault Systèmes.

3 applications dédiés à la maintenance, aux RH et au multimédia

Exa-MRO, application de maintenance et de support, est issu de projets chez Gefco, La Poste et Faurecia, EXA-HR, pour les ressources humaines de ceux chez Randstad ou Manpower et Exa-DAM, application de gestion des actifs multimédias, de ceux chez Lagardère et l'AFP.

Un exemple d'usage d'Exa-MRO est celui d'une entreprise américaine pour sa gestion des pièces détachées. Les informations contenues dans SAP manquaient de descripteurs pour être vraiment utiles. La réponse d'Exalead a consisté à indexer le référentiel technique du progiciel et à l'enrichir en extrayant des informations complémentaires (taille, matériaux...) des catalogues publiés sur le web. Ces informations deviennent des méta-données qui vont servir la recherche et permettre des requêtes évoluées, avec par exemple une suggestion de pièces équivalentes.

Ces nouvelles applications, développées en interne ou par des partenaires, couvrent 11 secteurs industriels. « Notre ambition est de livrer une nouvelle plate-forme d'ici la fin de l'année et de construire une R&D applicative », indique Laurent Couillard. Pour cela, l'éditeur recrute et se réorganise. 

L'e-réputation, autre domaine couvert par Exalead

Le directeur général d'Exalead a, par ailleurs, présenté une application d'e-réputation, que l'éditeur range parmi les SBA, avec une surveillance des références à une marque ou à un produit dans les médias sociaux, complétée par une analyse des tonalités des discours (positif, négatif ou neutre).

Au cours de la conférence, l'éditeur a par ailleurs fait de multiples référence aux capacités de traitement de son moteur, qui combine des technologies statistiques, linguistiques et sémantiques. Les clients qui témoignaient, en particulier VSC Technologies (filiale de la SNCF qui gère entre autres le site voyages-SNCF.com) et Randstad, ont confirmé l'importance de ces technologies pour traiter le contenu non structuré et le rapprocher d'informations extraites de bases de données.

Le pilotage de ces applications nécessite cependant de multiples ajustements et produisent parfois des résultats surprenants. Ainsi, une recherche d'un poste de pâtissier depuis l'application iPhone de Randstad propose parmi les réponses un emploi de conducteur de poids lourds ! Dans la description du poste, il est vrai qu'il est indiqué : « Livraison de traiteurs, boulangers, et pâtissiers.... ».  

 

Promo Newsletter