Portail

eXo se dote d'une architecture multi-tenant pour monter dans le Cloud

Cela fait un an qu'eXo travaille sur une version Cloud de son portail collaboratif. Les premières concrétisations, eXo Platform 3.5 et l'environnement de développement associé eXo Cloud IDE, ont été présentés au salon Documation (23 et 24 mars à Paris). Les deux solutions, annoncées mi-mars, reposent sur une même architecture multi-tenant, qui présente l'avantage d'économiser les ressources et de simplifier l'administration.

eXo Cloud IDE est d'ores et déjà disponible en bêta privée sur le Cloud public. Ce qui permettra à l'éditeur de valider sa nouvelle architecture. Ce service gratuit permet le développement de développement de gadgets et d'applications composites (Mash-up).

Par rapport à la version non Cloud, l'environnement de développement présente quelques restrictions liées au fait que la plate-forme est mutualisée. Le développeur ne peut ainsi arrêter la machine. « On a implémenté au-dessus de la machine virtuelle Java notre propre gestionnaire de sécurité », précise Tugdual Grall, vice-président marketing de l'éditeur français.

Mieux adresser les besoins des PME et simplifier la vie des grands comptes

Quant à la version Cloud d'eXo Platform, elle sera en production à la fin de l'année. Dès que ce sera le cas, l'éditeur français open source sera en mesure d'adresser les besoins des PME qui ont tendance à privilégier les solutions en mode Saas, plus accessibles. La solution pourra être proposée par des partenaires, à l'instar de ce que fait Broadvision avec des opérateurs télécoms pour son réseau social Clearvale.

eXo, qui propose un portail doté d'une gestion de contenu web enrichi avec les modules Collaboration, Knowledge et Social, se retrouvera plus souvent face à une solution comme Alfresco.

L'architecture multi-tenant adresse également les besoins des grandes entreprises qui déploient plusieurs versions de portails. Les besoins sont divers. Il s'agit pour certaines de mettre en place  de manière plus économique des intranets, extranets ou sites Internet. D'autres ont des besoins bien spécifiques, comme gérer différentes marques en ligne à partir d'une même plate-forme.

Promo Newsletter