Google s'offre la start-up d'un ancien employé

Avec l'acquisition de reMail, c'est la deuxième fois à quelques semaines d'intervalle que Google s'offre une start-up fondée par un ancien employé. Il y avait déjà eu Aardvark mi-février, un service de recherche « social ». L'utilisateur pose une question et le système le met en relation avec les personnes qui sont en mesure de lui répondre.

Avec reMail, Google met la main sur une application pour iPhone qui offre une recherche plein texte parmi ses courriers électroniques. Ceux-ci ont été au préalable rapatriés dans le téléphone portable. Cette approche a le mérite d'accélérer les recherches qui peuvent, en outre, être déclenchées sans être connecté. En termes de volumétrie, il faut compter, selon l'éditeur, 500 Mo (6% de l'espace de stockage du plus petit des iPhone), pour stocker 100 000 messages.

La première conséquence de l'acquisition de reMail est l'arrêt du développement et de la commercialisation de l'application de recherche pour iPhone. Elle est d'ailleurs retirée du catalogue App Store.

Seconde conséquence, Gabor Cselle, le PDG de reMail, retrouve l'équipe Gmail qu'il avait quittée pour rejoindre Xobni, start-up créée en 2006, avant de fonder sa propre entreprise. On imagine que ses travaux seront adaptés pour Android, le système d'exploitation pour mobile de Google.

Promo Newsletter