Conférence EFE

J-F Zobrist, APM : « Innover est interdit à ceux qui pourtant créent la valeur au quotidien »

Désormais expert APM, Jean-Francois Zobrist a, en tant que dirigeant de Favi, transformé cette entreprise industrielle en partant du postulat que la confiance rapporte plus que le contrôle. Il a démontré qu’en laissant le salarié libre sur le comment, l’entreprise était capable de proposer une meilleure création de valeur à ses clients.

Le 26 mars prochain, il interviendra sur le thème de la confiance comme stratégie financière lors de la 2e édition de Vers la fin du management de reporting, la conférence organisée par EFE, en partenariat avec Collaboratif-info. Il répond en attendant à nos 4 questions flash.

Jean-François DobristJean-Francois Zobrist, expert APM et ex-dirigeant de Favi.

1/ Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?
Jean-Francois Zobrist : La structure est plus qu'un frein, elle interdit l'innovation des productifs directs, ceux qui assurent le présent en créant la valeur ajoutée au quotidien.

2/ Pour reprendre les termes du gourou du management Gary Hamel, faut-il virer tous les managers ?
Jean-Francois Zobrist : Il ne faut pas les virer, mais les réorienter soit vers la création de valeur concrète, soit vers la recherche de chiffre d'affaires potentiel.

3/ En quelques mots, comment un modèle managérial peut-il devenir un avantage concurrentiel ?
Jean-Francois Zobrist : Un patron porteur de vision et montreur d'étoiles, des créateurs de valeur ajoutée et des chercheurs de chiffre d'affaires sans aucun contrôle et RIEN D'AUTRE ! Là, on a un avantage concurrentiel !

4/ Pourquoi avoir accepté de participer à la 2e édition de la conférence Vers la fin du management de reporting ?
Jean-Francois Zobrist : Parce que la suppression du reporting écrit est le préalable à toute démarche. Le patron doit aller rechercher les signaux faibles porteurs d'avenir, dedans, auprès des productifs directs, et dehors, pour anticiper les évolutions du monde en cours de bascule entre deux états, l'un la consommation-production, l'autre en devenir.

A LIRE AUSSI :

• Gilbert Naud, HCL Technologies France :
« Il faut une révolution de la fonction de manager »
• Anthony Poncier, Publicis Consultants :
« Les managers doivent devenir des leaders »
• Isaac Getz, ESCP :
« L'organisation où les salariés sont libres vaincra toujours les concurrents traditionnels »
• Jacques Lebeau, La Poste :
« Un manager humaniste garantit la performance de l'entreprise »
• Michel Hervé, Groupe Hervé :
« Manager, c'est aider les salariés à être entrepreneurs, et non pas décider de tout »
• Eric Séguier et Raphaël Pierquin, UT7 :
« Les managers d'aujourd'hui doivent inventer un nouveau rôle »

Promo Newsletter