Conférence EFE

Jacques Lebeau, La Poste : « Un manager humaniste garantit la performance de l'entreprise »

Jacques Lebeau est directeur opérationnel paye et personnel au sein de La Poste Courrier. Au sein d’une entreprise en pleine mutation, il a participé à l’accompagnement d’un projet de changement, en partenariat avec le cabinet Alter & Go, en utilisant le modèle de l’Aventure, qui permet de fédérer l’enthousiasme.

Le 26 mars prochain, il interviendra sur le thème de l’accompagnement du changement comme une aventure entrepreneuriale lors de la 2e édition de Vers la fin du management de reporting, la conférence organisée par EFE, en partenariat avec Collaboratif-info. Il répond en attendant à nos 4 questions flash.

Jacques Lebeau, La Poste CourrierJacques Lebeau, directeur opérationnel paye et personnel à La Poste Courrier.

1/ Pensez-vous que les pratiques managériales actuelles soient un frein à l’innovation et à la croissance en entreprise ?
Jacques Lebeau : Pour accélérer les innovations, et de fait permettre une meilleure croissance de l’entreprise, une voie managériale fondée sur les trois concepts suivants est possible : 1) Décentraliser les pouvoirs, les responsabilités, les marges de manœuvre, jusqu’aux managers de proximité ; 2) Co-construire systématiquement avec tous les collaborateurs pour obtenir leur engagement dans le changement; 3) Faire confiance a priori et contrôler a posteriori.
Ces pratiques demandent un effort pour chaque niveau managérial… Un nouveau paradigme qui exige une remise en questions de la part des managers sur leurs pratiques.

2/ Pour reprendre les termes du gourou du management Gary Hamel, faut-il virer tous les managers ?
Jacques Lebeau : Il est impératif de conserver les managers humanistes et de proposer aux autres «  managers » de nouveaux métiers en fonction de leurs talents non managériaux. Les managers pilotant avec du reporting n’ont pas assez confiance en leurs troupes.
Une devise, une ambition pour chaque manager : favoriser un management humain et participatif, pour que chaque collaborateur prenne plaisir à venir travailler.

3/ En quelques mots, comment un modèle managérial peut-il devenir un avantage concurrentiel ?
Jacques Lebeau : Un manager humaniste garantit la performance de l’entreprise : plus de bien-être au travail, moins d’absentéisme, et donc moins de charge ; plus de détection et de développement des talents, pour disposer d’équipes hyper-motivées, performantes, innovantes car en adéquation entre leurs talents et leur poste.

4/ Pourquoi avoir accepté de participer à la 2e édition de la conférence Vers la fin du management de reporting ?
Jacques Lebeau : Il s’agit de témoigner d’une expérience réussie de conduite du changement avec le modèle de l’Aventure du cabinet Alter & Go.

A LIRE AUSSI :

• Gilbert Naud, HCL Technologies France :
« Il faut une révolution de la fonction de manager »
• Anthony Poncier, Publicis Consultants :
« Les managers doivent devenir des leaders »
• Isaac Getz, ESCP :
« L'organisation où les salariés sont libres vaincra toujours les concurrents traditionnels »

Promo Newsletter