Développement à l'international

Jalios JCMS apprend huit nouvelles langues

Jalios ne cause plus seulement français et anglais. L'éditeur vient d'ajouter quatre langues européennes (allemand, espagnol, italien et portugais) et quatre asiatiques (chinois simplifié et traditionnel, coréen et japonais) à sa plate-forme de gestion de contenu collaborative JCMS. 

L'effort en termes de développement n'est pas énorme, mais il représente un investissement important, de l'ordre de 100 000 €. Ce sont 60 000 mots qu'il a fallu faire traduire par une société spécialisée.

Le déclencheur a été la signature avec un grand compte présent sur plusieurs continents. Il attendait non seulement de pouvoir stocker du contenu dans différentes langues – ce que proposait déjà Jalios – mais aussi de disposer d'interfaces, de messages et de boîtes de dialogue dans les langues de ses équipes locales.

JCMS en allemand

Toutes les interfaces back-office et d'administration de JCMS 8.0 Service Pack 1 se déclinent en dix langues, dont l'allemand.

Le fait de disposer d'une plate-forme multilingue est un pré-requis, mais l'une des clés du développement à l'international passe par le développement d'un écosystème de partenaires. 

Trois types de partenaires différents

Dans sa stratégie de développement hors de France, l'éditeur a identifié trois pistes et autant de types de partenaires différents.

Les grands groupes peuvent l'aider à prendre pied hors de France. Pour les accompagner, l'éditeur a besoin de s'appuyer sur des partenaires globaux présents dans les mêmes pays que leurs clients. 

Une autre manière d'adresser les entreprises étrangères est le mode Saas dans lequel Jalios a investi l'année dernière avec la sortie de la plate-forme Agora. L'adoption du marché français n'a pas été à la hauteur des attentes, mais l'éditeur fonde de grands espoirs sur cette solution. Et pour l'imposer, il mise sur le recrutement de sociétés de conseil et d'accompagnement.

Enfin, plus classique est la constitution d'un réseau d'intégrateurs locaux formés pour installer sa solution sur les serveurs de ses clients étrangers. 

Sur les choix des premiers pays cibles, l'éditeur ne s'étend guère. Tout juste consent-il à dire qu'il n'ira pas d'emblée sur les marchés les plus concurrentiels. Il faudrait attendre les prochaines annonces pour connaître plus en détail la stratégie de développement à l'international de Jalios. 

Promo Newsletter