Jive ajoute deux fonctions majeures à SBS et s'ouvre à Google et Twitter

Jive, pionnier des plates-formes collaboratives, aborde juin avec une actualité chargée. Sur le plan des solutions d’abord, avec le lancement de Jive SBS 4.5. S’il s’agit d’une version intermédiaire, comme l’atteste son numéro, elle n’intègre pas moins 150 évolutions demandées par les clients, à commencer par deux nouvelles fonctions majeures : le micro-blogging et la messagerie instantanée (voir images ci-dessous).

Jive SBS Micro-blogging

Jive SBS messagerie instantanée

Jive vient aussi d’annoncer deux partenariats stratégiques avec Google et Twitter. L’éditeur rallie Open Social, la plate-forme d’interopérabilité de Google, ce qui va lui permettre notamment de connecter sa future place de marché applicative (prévue pour septembre) à celle de Google. D’ici là, il va proposer une version en ligne allégée de SBS sur l’App MarketPlace de Google.

Agréger les messages de Tweeter

Jive a par ailleurs souscrit à la licence Firehose de Twitter. Celle-ci confère un accès intégral au flux du site de micro-blogging, soit quelques 60 millions de tweets par jour. Jusqu’ici, Twitter ne l’avait octroyée qu’à Google et Bing, ainsi qu’à de rares partenaires spécialisés dans la recherche temps réel.

Avec Firehose, Jive va donc pouvoir agréger à sa plate-forme les messages issus de Twitter. Comment les sélectionner efficacement et les router aux bons destinataires ? C’est tout l’enjeu de Jive What Matter, une interface de personnalisation du flux d’activité basée sur les technologies Jive Chatter Filter (filtrage des messages) et Jive Genius (algorithme de recommandation des contenus). 

Jive peut aussi s’appuyer sur les technologies de Filtrbox, une société spécialisée dans la surveillance du web social, dont il a fait l’acquisition en début d’année et qui lui a déjà permis de renforcer son module de Social CRM (Jive Market Engagement)

Une offre renforcée et plus ouverte

Avec ces différentes annonces, Jive corrige quelques faiblesses pointées dans son offre. Le cabinet de conseil Useo par exemple, qui soulignait dans son étude sur les réseaux sociaux les lacunes de Jive SBS « sur les aspects mise en relation et communication interpersonnelle », reverra sans doute son appréciation après l’intégration du micro-blogging et de la messagerie instantanée dans cette nouvelle version de la plate-forme.

Les accords avec Google et Twitter marquent un virage vers une plate-forme plus ouverte et appuyée par un écosystème plus dense. Tony Zingale, le nouveau PDG de Jive, connu pour avoir redressé Mercury et négocié sa session à HP pour 5 milliards de dollars, affiche clairement la prochaine ambition : passer le cap des 100 millions de dollars de chiffre d’affaires sur l’exercice en cours pour ouvrir la voie à l’introduction de Jive en bourse en 2011.

Promo Newsletter