Business Intelligence

KB Crawl, version 6, explore de nouvelles pratiques de veille

La dernière mise à jour des outils de veille de KB Crawl remontait à deux ans. Autant dire que la sortie de la version 6, d'ores et déjà disponible, était attendue. Elle a été présentée vendredi dernier lors d'une conférence, qui réunissait des clients de l'éditeur français.

L'interface bénéficie d'un lifting salutaire. KB Crawl a fait appel à une agence graphique, Sylvie Amar Studio, pour repenser ses écrans et simplifier la prise en main de KB Crawl (collecte et analyse) et KB Platform (capitalisation et diffusion), les deux composants de KB Suite.

KB Platform, vue statistiques

Une vue statistique de l'activité de veille est proposée avec KB Platform. Dans sa feuille de route, l'éditeur a prévu d'ajouter de nouveaux écrans incluant, par exemple, des représentations cartographiques.

Une étape supplémentaire sera franchie l'année prochaine avec la conception d'interfaces de type Responsive Design garantissant un même confort d'utilisation quel que soit le terminal utilisé (ordinateur de bureau, tablette, téléphone portable).

Mettre en place une veille tarifaire

Mais la version 6 se distingue avant tout par ses enrichissements fonctionnels. Combinés entre eux, ils ouvrent de nouvelles perspectives en termes d'usages.

Un bon exemple est la veille tarifaire, « une demande importante de nos clients », souligne Bruno Etienne, président de KB Crawl. Elle met en œuvre différents services.

Scrapper, entièrement réécrit, identifie automatiquement la zone la plus intéressante à surveiller au sein d'une page web. Mapper, une nouveauté de la version 6, extrait des données qui vont alimenter une feuille de calculs, et Data Driven, autre nouveauté, permet d'ajouter simplement de nouveaux termes de recherche à une source mise sous surveillance.

Une approche exploratoire

La mise en place d'un crawl conditionnel est un moyen d'étendre la collecte d'informations en parcourant les liens des pages placées sous surveillance et en les rapatriant que si elles contiennent les mots recherchés.

Le système est appelé à se perfectionner. Les agents qui scrutent les pages s'appuieront prochainement sur l'ontologie qu'embarque la plate-forme de veille pour opérer une sélection plus pertinente, capable à la fois de s'affranchir de la polysémie de certains mots et de prendre en compte des mots associés, des synonymes par exemple.

KB Crawl repart de l'avant

•  Il y a pratiquement un an, KB Crawl sortait d'une procédure de redressement judiciaire.

L'activité de l'éditeur est repartie de l'avant en 2014 avec une croissance de 37% du chiffre d'affaires sur les 10 premiers mois et un résultat positif.

De nouvelles références ont été signées, dont quelques-unes à l'international dans des pays francophones, en Belgique et en Afrique.

Bruno Etienne confirme la volonté de sa société d'insister sur la dimension exploratoire de la veille, une des spécialités d'Ixxo. Les outils des deux éditeurs sont parfois associés, comme c'est le cas chez BNP Paribas.

Miser sur la veille communautaire

Un autre axe de développement de KB Crawl est la dimension communautaire. L'éditeur propose un bookmarklet (baptisé grab-it), bouton intégré au navigateur permettant de rapatrier tout ou partie d'une page web en cours de consultation.

A la demande d'un client, l'éditeur a, par ailleurs, ajouté un forum dans sa plate-forme pour encourager les échanges. « C'est un moyen d'identifier de nouvelles pistes de veille », ajoute Bruno Etienne.

Dernière nouveauté de la  version 6 : un module additionnel de gestion de sociétés et de contacts. Il centralise les informations se rapportant à une société.

Celles-ci proviennent des informations collectées qui sont analysées par le moteur de recherche de la plate-forme. Elle embarque aujourd'hui l'outil d'Exalead et demain les outils Open Source Lucene et ElasticSearch. Ces fiches société peuvent aussi être alimentées directement via des e-mails envoyés par les utilisateurs à la plate-forme.

Dernier point à mentionner, le passage à la version 6 est gratuite, son coût est compris dans les coûts de support et de maintenance.

Promo Newsletter