La béta d'Office 2010 prend fin, celle d'Office 365 démarre

L’avenir de la suite bureautique de Microsoft est maintenant connu et va s’écrire dans le nuage informatique avec le lancement d’Office 365, dévoilé cette semaine. Symboliquement, alors que prend fin le 31 octobre la béta de la version classique de la suite, Microsoft ouvre les inscriptions de la version « cloud ».

Les Office Web Apps en local

Dans cette phase de transition, les utilisateurs vont pouvoir faire cohabiter les deux mondes avec la version en ligne Office Web App. Pour finir de convaincre les entreprises encore réticentes à migrer vers le nuage, Microsoft permet de déployer cette version sur site.

Office 365 Word

Les clients professionnels disposant d’une licence Office 2010 peuvent, en effet, exécuter dès maintenant Office Web Apps sur leurs sites, sur un serveur qui exécute Microsoft Sharepoint Foundation 2010 ou Microsoft SharePoint Server 2010.

Une offre Cloud qui s’étoffe

Office 365 représente une approche bien plus large puisqu’elle prolonge l’offre Business Productivity Office Suite (BPOS), avec Exchange, Sharepoint, Lync et Live Meeting (audio et vidéo conférence), et en y incorporant donc Office Professionnel Plus 2010.

Office 365 Sharepoint

L’offre sera commercialisée courant 2011 avec des tarifs échelonnés de 1,75€ par mois et utilisateur pour la messagerie seule à 22,75€ pour le pack complet. Elle sera complétée ultérieurement avec l’ajout de Microsoft Dynamics CRM Online.

Dans cette phase sensible, l’éditeur perd son principal stratège. Steve Balmer a confirmé cette semaine le départ de Ray Ozzie, qui avait succédé à Bill Gates en 2006 comme architecte du logiciel. Quelles que soient les raisons de son départ, il restera comme l’artisan de la transformation de Microsoft vers les services en ligne.

Promo Newsletter