Le contenu de Sharepoint dopé par l'expertise sémantique de Temis

Avec Luxid for Sharepoint, Temis prend acte de la place incontournable occupée par la plate-forme de Microsoft dans les entreprises, mais aussi de ses lacunes en matière d'enrichissement de contenu.

Le spécialiste français de l'analyse sémantique sort une déclinaison de son logiciel Luxid pour ajouter des méta-données au contenu stocké dans le référentiel de Microsoft. Il améliore ainsi la navigation par facettes depuis les webparts de Sharepoint 2010 et la découverte de documents qui sont maillés.

Sharepoint s'est imposé comme la première plate-forme de gestion de contenu dans les entreprises, avec 16% de parts de marché selon IDC. La version 2010 apporte des avancées en permettant de construire une taxonomie d'entreprise, dans laquelle les méta-données sont rangées dans une structure hiérarchique. Seulement les mécanismes fournis pour ajouter ces méta-données restent rudimentaires.

Une réponse insuffisante apportée par Search Server 2010 et Fast

Ainsi Search Server 2010, le moteur proposé en standard avec Sharepoint, ne génère que des métadonnées techniques (auteur, date de création...). Tous les autres enrichissements liés au contenu doivent être saisis manuellement. Ce qui pose un double problème. La cohérence n'est pas garantie – deux individus ne vont pas « tagger » un document de la même façon – et l'opération se révèle pénible et coûteuse en temps pour les utilisateurs.

Le moteur Fast apporte une première réponse avec l'extraction automatique d'entités nommées (personnes, lieux et entreprises, plus quelques raffinements liés à des développements spécifiques). Mais sans technologie sémantique, cette approche affiche toutefois ses limites. De plus, ces extractions sont stockées dans l'index, donc captives.

Des méta-données facilement exploitables par d'autres applications

L'un des points forts de Luxid for Sahrepoint est justement de stocker les méta-données (entités, thèmes, faits, sentiments...) dans les colonnes de Sharepoint. « Ces méta-données ressurgissent sous forme de facettes après avoir été indexées par le moteur de recherche », précise Daniel Mayer, directeur marketing produit de Temis.

Mais elles peuvent également être facilement être exploitées par d'autres applications, par exemple d'archivage. « La valeur ne réside pas dans l'index, mais dans le référentiel », poursuit-il

L'autre grand mérite du nouveau logiciel est de soulager les utilisateurs. Au lieu d'avoir à saisir eux-mêmes les méta-données, ils vont se concentrer sur les propositions faites par les annotateurs de Luxid for Sharepoint, qu'ils peuvent approuver ou rejeter.

L'outil de Temis effectue également des comptages (ce que propose aussi Fast, mais pas le moteur standard de Sharepoint). Lorsque l'utilisateur parcourt l'arborescence des facettes, il est informé du nombre de documents satisfaisant à sa requête. Il a aussi la possibilité d'exclure certains concepts.

Des partenaires en cours de recrutement

L'outil de Temis cible les moyennes et grandes entreprises ou celles pour lesquelles la valorisation du contenu est essentielle. L'enjeu pour l'éditeur consiste désormais à recruter de nouveaux partenaires pour implémenter sa solution. Le tarif de Luxid for Sharepoint n'est pas connu – la commercialisation débutera le 21 octobre prochain - mais Daniel Mayer assure qu'il sera inférieur à celui de Fast.

Promo Newsletter