Start up

Le partage de connaissances en mode questions/réponses par Quandora

La start up Quandora transpose dans le monde de l'entreprise le principe d'entre-aide qui fait le succès d'un site web comme Stack Overflow. Elle édite une plate-forme de questions/réponses en mode Saas. Cette famille de logiciels est encore peu développée mais répond à un vrai besoin que les entreprises comblent avec des outils plus ou moins adaptés. 

« Dans toutes les sociétés où j'ai travaillé, une mailing list avait été mise en place pour aider les commerciaux à obtenir rapidement des réponses à leurs questions : quels clients ont mis en place tel outil ? Telles options sont-elles disponibles dans tel cadre ?... », observe Andreea Barroca, fondatrice de Quandora.

Cette approche présente toutefois plusieurs inconvénients : elle devient vite bavarde en inondant les boîtes aux lettres de messages à propos desquels les destinataires ne se sentent pas toujours concernés ou compétents. En outre, elle rend difficile, sinon impossible, toute capitalisation de l'information.

Plus adapté que les mailing lists ou les forums

Les forums sont une autre façon de répondre à ce besoin. La lisibilité des sujets et des réponses, présentés selon un ordre ante chronologique, n'y est pas optimale. Et le forum sert souvent autant d'espace de débats que d'entre-aide.

Quandora s'inspire des mécanismes des réseaux sociaux d'entreprise - suivi de personnes, de sujets, de tags, notations des contributions, récapitulation des événements dans un mur d'activités... - en se spécialisant sur la gestion des questions/réponses.

Filet relanceAndreea Barroca, fondatrice de Quandora

« Dans une communauté professionnelle, les systèmes de votes s'avèrent efficaces et font ressortir les contenus les plus pertinents »

Andreea Barroca,
fondatrice de Quandora

Filet

Le logiciel intègre quelques spécificités comme la possibilité pour celui qui a posé la question de valider une des réponses. Celle-ci est alors placée en première position. En outre, dans une communauté professionnelle, les votes des utilisateurs s'avèrent efficaces pour faire ressortir les contenus les plus pertinents, estime la fondatrice de Quandora.

Une intégration avec Google Apps, Salesforce ou Yammer appelée à se développer

L'autre spécificité de Quandora est l'ouverture aux logiciels d'entreprise. Il est ainsi possible de s'authentifier avec ses comptes Yammer, Google Apps ou Salesforce. Une intégration qui est appelée à se développer. 

A la demande d'un de ses clients, la start up prévoit d'extraire des informations des profils des utilisateurs de Google Apps en vue de les abonner automatiquement à des bases de connaissance que l'entreprise a mises dans Quandora. 

Un tel scénario pourra être reproduit et affiné avec le logiciel de gestion de la relation client Salesforce. On peut imaginer des commerciaux abonnés automatiquement à des sujets en fonction de tags correspondant à leurs domaines d'intervention (régions, types de produits, clients...)

Une passerelle avec la messagerie

S'il a vocation à se substituer à un certain usage des listes de diffusion, Quandora ne boude pas pour autant la messagerie avec laquelle il dialogue. Sur les sujets pour lesquels il a demandé à être notifié, l'utilisateur peut répondre directement directement depuis son client e-mail. Sa contribution est automatiquement injectée dans le fil de conversation.

Répondre par mail

Une nouvelle option a été ajoutée dernièrement, permettant d'inviter des personnes en particulier à répondre à une question. Elles sont alors averties par e-mail, un canal de communication interpersonnelle qui reste incontournable. 

Le succès d'un logiciel collaboratif comme Quandora repose sur l'adoption des utilisateurs. Pour encourager son utilisation, un système de badges fait gagner des points en fonction de l'activité. Un tel mécanisme n'est pas anecdotique. Dans le livre blanc Enterprise Q&A, publié sur le site d'AIIM, son auteur Andrew McAfee constate qu'il fait gagner 15 points de satisfaction (de 45% à 60%). 

Dans de prochaines versions, le logiciel devait permettre d'affiner les paramétrages d'attribution de points de reconnaissance pour s'adapter aux besoins spécifiques des organisations. Le plus difficile n'est pas toujours de répondre à une question mais d'oser la poser. 

Le livre blanc montre également qu'un tel logiciel apporte son lot de surprises. Près d'un tiers des répondants constatent que les réponses aux questions posées proviennent pour moitié de personnes qu'ils n'avaient pas identifiées comme pertinentes sur le sujet.

Il y a bien entendu une phase de préparation pour préalimenter le système avant son ouverture. Les questions les plus courantes et leurs réponses sont ainsi saisies dans Quandora avant son ouverture.

Le domaine d'intervention de ce type de logiciels ne concerne pas seulement des sujets pointus ou évoluant rapidement. Il est aussi utilisé pour offrir une autre façon de parcourir des documents d'entreprise comme des procédures RH : gestion des congés, notes de frais, charte Internet... Les documents de l'entreprise sont, en effet, rarement lus.   

Quandora en bref

Activité : Editeur d'un logiciel de questions/réponses en mode Saas pour entreprise, basé sur l'infrastructure d'Amazon.

Création : janvier 2012.

Cibles prioritaires : les sociétés de services de taille intermédiaire.

Effectif : 3 personnes en interne plus 2 collaborateurs externes permanents.

Ouverture : en juillet 2012 après quelques mois d'utilisation de la version bêta privée par des entreprises.

Financement : Apport personnel de la fondatrice Andreea Barroca, complété par des investissements de proches (« Love Money »). Un dossier Oséo est en cours de finalisation.

Tarif : dégressif à partir de 3 euros par utilisateur et par mois (voir la grille des tarifs).

Promo Newsletter