Gestion de tâches collaborative

L'Enseigne La Poste adopte Azendoo pour outiller la conduite d'un projet

D'ici quelques jours, une quarantaine d'employés de l'Enseigne La Poste seront équipés d'Azendoo. Le réseau distribution du groupe postal est le premier client payant du gestionnaire de tâches social, dont la commercialisation vient de débuter.

Le choix d'Azendoo répond à un premier besoin d'optimisation de la productivité individuelle en fluidifiant la gestion des tâches. S'envoyer des courriers électroniques pour garder une trace des actions à effectuer est une pratique courante qui n'est cependant guère optimale. 

Des individus plus efficaces et qui collaborent mieux

L'utilisation d'un outil dédié apporte davantage d'efficacité et de souplesse. La logique d'Azendoo a en particulier séduit Paul Destable, le directeur de l'Activité des bureaux au sein de l'Enseigne La Poste : « les tâches sont affectées à une journée ou à une semaine et celles qui sont épinglées nous suivent jusqu'à ce qu'elles aient été effectuées »

Cette approche est plus souple que celle consistant à devoir attribuer systématiquement une date de fin. En pratique, chacun est amené à procéder à des arbitrages de priorité, avançant certaines tâches, en repoussant d'autres en fonction de ses disponibilités et de celles de ses collègues. 

Même si elle apporte des bénéfices individuels, une solution comme Azendoo s'exprime pleinement dans un cadre collaboratif. Elle permet, entre autres, d'être informé en temps réel d'un groupe via le flux d'activité, et d'affecter des tâches à des tiers. 

L'objectif de La Poste consiste d'ailleurs à améliorer la qualité des échanges entre les collaborateurs impliqués dans le projet, ceux de la direction et ceux des bureaux de poste qui participent à la phase pilote.

« Nous nous échangeons beaucoup de mails, nous passons beaucoup de temps à nous synchroniser et nous peinons à nous y retrouver dans la masse de documents échangés », relate le directeur de l'Activité des bureaux. 

Quelle place occupera Azendoo dans le futur SI social ?

Azendoo est rentré à La Poste poussé par quelques personnes qui ont apprécié l'outil. Régulièrement sous-estimé, ce type de démarche individuellle constitue l'un des 4 chemins menant à l'entreprise 2.0 décrit par le cabinet de conseil Lecko dans le dernier tome de son étude annuelle consacrée aux réseaux sociaux d'entreprise.

Il sera intéressant de revenir d'ici quelques mois sur les usages qui sont faits du gestionnaire de tâches collaboratif et sur sa place dans le futur système d'information. Car l'Enseigne La Poste a mis en oeuvre d'autres outils, comme le réseau social YoolinkPro pour son projet Fiduciaire (voir à ce sujet l'article sur Clic !) et planche sur un projet plus global de réseau social d'entreprise. 

 

 

Promo Newsletter