L'entreprise 2.0 vue par les praticiens de la gestion de contenu

Les spécialistes de la gestion de contenu en entreprise sont intéressés, mais méfiants vis-à-vis des outils sociaux. Tel est l'un des enseignements de l'étude « State of the ECM Industry 2010 » menée par l'association AIIM. Elle a interrogé 751 de ses membres entre mars et avril dernier. Les questions portaient principalement sur la gestion de contenu d'entreprise, mais quelques-unes avaient trait à l'entreprise 2.0.

Un premier chiffre surprend : 60% des répondants pensent qu'il est aujourd'hui plus facile d'identifier de la connaissance sur le web qu'au sein des systèmes d'information de l'entreprise. Dès lors, il n'est pas étonnant que l'optimisation du partage de la connaissance apparaisse comme la première motivation pour s'équiper d'un média social au sein de l'entreprise. Viennent ensuite, dans l'ordre, l'amélioration de la collaboration (au sein et entre les équipes) et de meilleures gestion de projet et coordination.

Graphique : Quelles sont parmi les options suivantes les trois facteurs d’équipement d’un média social/collaboration/entreprise 2.0 dans votre entreprise ?

L'adoption des réseaux sociaux internes et externes est jugée impérative ou importante respectivement par 29% et 21% des répondants. Conscients des atouts du web 2.0, ils craignent néanmoins certaines dérives au sein de l'entreprise.

Ainsi, 43% d'entre eux estiment que Twitter fait perdre du temps avant d'être un outil important pour les affaires. Ils sont encore plus nombreux, 68%, à juger que les réseaux sociaux font courir un risque important de divulgation d'informations confidentielles. D'ailleurs, près d'une organisation sur deux bloque l'accès à Facebook, Twitter, Youtube et à la messagerie instantanée.

Enfin, un dernier chiffre significatif sur lequel on ne dispose pas souvent d'informations : 80% des organisations n'archivent ni les messages instantanés ni les contributions dans les blogs et sur Twitter.

L'étude, un fichier PDF de 26 pages, peut être téléchargée gratuitement sur le site d'AIIM après s'être enregistré : ECM-State-of-Industry-2010.

 

Promo Newsletter