Innovation collaborative

Les clients d'Auchan bientôt encouragés à inventer en mode 2.0

Le distributeur vient de nouer un partenariat avec la société américaine Quirky, une marque dont les produits sont conçus à partir des idées proposées par une communauté virtuelle rassemblant plus de 300 000 personnes dans le monde.

Auchan, qui commercialisera à compter de cette semaine des produits Quirky dans ses magasins, va également début 2013 inciter ses clients à proposer leurs idées via la plate-forme communautaire de l'Américain.

Une démarche « cohérente avec la stratégie d’Auchan qui vise à se rapprocher de l’habitant des zones de chalandise et d’encore mieux prendre en compte ses besoins », explique le distributeur, dont l'objectif est « de proposer dans ses magasins des produits imaginés, créés, conçus et améliorés par les consommateurs, des produits qui n’existaient pas auparavant, mais qui sauront répondre aux goûts et aux besoins des Français ».

Le processus collaboratif de Quirky

1/ La communauté. S'y inscrire est gratuit. Les membres peuvent commenter les idées proposées, voter pour elles, leur apporter des améliorations, participer à leur développement. Pour déposer une idée, il faut en revanche s'acquitter d'un droit d'enregistrement de 10$.

2/ La sélection des idées. Tous les jeudis, lors d'un événement retransmis en direct sur internet, l'équipe de Quirky se réunit pour sélectionner les deux meilleures idées de la semaine parmi celles ayant eu le plus de votes.

3/ Du prototype à la commercialisation. Pour chaque idée retenue, un prototype est réalisé par les ingénieurs, designers, spécialistes du marketing et du développement produits de Quirky, la communauté pouvant néanmoins toujours intervenir. Ce prototype sera ensuite proposé sur le site de la marque et, dès qu'il donnera lieu à 1000 pré-commandes, il sera mis en production. En moins de trois mois, le produit fini sera proposé sur le site de Quirky ainsi que chez des distributeurs partenaires comme Amazon, Target, etc.

4/ La rémunération des participants. Les bénéfices des ventes du produit sont à 40 % reversés à la communauté, 30 % allant à l'inventeur et 10 % étant répartis entre les membres ayant participé au développement du produit, en fonction de leur niveau d'intervention.

Pour encourager ses clients à se lancer dans l'aventure, Auchan offrira via son site Auchan.fr, sur le principe du « premier arrivé premier servi », 100 000 codes gratuits donnant droit chacun au dépôt d'une idée.

De plus, pour faciliter leur intégration à la communauté Quirky, qui est anglophone, un accueil et une aide (rappel du concept, FAQ...) seront disponibles en français, et ils pourront déposer leurs idées dans cette même langue, des membres bilingues se chargeant alors de les traduire.

Une fois déposées, ces idées suivront le même processus que toutes les autres, mais Auchan et Quirky précisent qu'ils sélectionneront régulièrement une idée parmi celles « françaises » uniquement, pour en lancer la production, puis la commercialisation chez Auchan et à travers le réseau de distribution de Quirky aux Etats-Unis.

Quirky

La multiprises flexible, l'une des meilleures ventes de Quirky, permet de brancher facilement plusieurs gros transformateurs, ce qui est impossible avec les modèles standards. Sur la page de la boutique en ligne réservée au produit, un espace (à droite) affiche l'avatar et le nom de son inventeur ainsi que des chiffres clés : temps de développement, nombre d'unités vendues, ou encore somme qu'il a rapportée à la communauté. En cliquant sur le nom ou l'avatar de l'inventeur, l'on arrive sur le profil de ce dernier dans la communauté, qui offre les fonctions habituelles d'un réseau social.

Quirky

Quand il dépose une idée, l'inventeur doit indiquer le problème et comment le résoudre, et il peut inclure des croquis, plans ou maquette. Ici, le membre de la communauté propose de créer des bouchons pour les canettes de soda, constatant qu'elles finissent souvent à la poubelle à moitié bues par ses enfants. Sur cette page réservée à l'idée, les autres membres peuvent apporter leur contribution, voter, et le site est même capable de leur afficher des idées qu'ils pourraient aimer. Chaque semaine, ce sont en moyenne 3000 idées qui sont déposées par la communauté. Depuis 2009, elles ont donné lieu à la réalisation de 250 produits.

Rappelons que, en début d'année, c'est un autre acteur de la grande distribution, le groupe Casino, qui avait lancé une initiative participative impliquant ses clients dans une démarche de co-création, avec le site communautaire CVous (lire notre article).

Un modèle collaboratif donc différent de celui adopté par Auchan à travers son partenariat avec Quirky, ces deux démarches se distinguant par ailleurs elles-mêmes du modèle le plus développé dans le monde de la distribution, celui fondé sur les avis de consommateurs, dont Amazon a été le précurseur. Un modèle mis en œuvre, en France, par exemple chez Castorama, avec la solution BazaarVoice.

 

Promo Newsletter