Les clients d'Exalead vantent les mérites des Search-Based Applications

Jeudi dernier, le 24 juin, Exalead réunissait son écosystème (clients, partenaires et actionnaires) autour d'un thème porteur : les « Search-Based Applications » (SBA). L'analyste d'IDC, Sue Feldman, présente à Paris, est longuement revenue sur l'intérêt d'inscrire les technologies des moteurs de recherche au coeur des applications métier.

L'une des grandes promesses est de fédérer simplement les accès à de multiples sources de données, en particulier celles hébergées dans des progiciels. Mais ce n'est pas le seul intérêt. Les entreprises et les sociétés de services qui ont témoigné lors de la conférence ont mis en avant des bénéfices plus immédiats.

Une recherche plus souple et donc plus efficace

Pour Pierre-Olivier Sicamois, de Lagardère Interactive, l'adoption des technologies de recherche d'Exalead participe à la qualité du fichier clients. Il s'en explique : « Un commercial ne consacre que 2 minutes à la recherche d'une fiche client. Passé ce délai, s'il ne la trouve pas, il en crée une nouvelle. »

Le masque de recherche qui était précédemment proposé pour interroger le logiciel de gestion de la relation client Microsoft Dynamics présentait plusieurs inconvénients. D'abord, il fallait savoir quel champ renseigner : société, marque, produit... Une saisie dans la mauvaise case et la requête s'avérait infructueuse. Ensuite, les fautes de frappe n'étaient pas automatiquement corrigées. Un moteur de recherche comme celui d'Exalead s'affranchit de ses contraintes.

La fonction de recherche est, en outre, ancrée au cœur de l'outil de relation de clients : une barre est présente dans tous les écrans. « Nous avons fait une SBA sans le savoir », conclut le représentant de Lagardère Interactive. Il a mené ce projet avec le concours de la société de services Business & Decision.

Une mise à disposition en quasi temps réel des informations

Autre témoin, autre problématique. Le transporteur Gefco (filiale de PSA) était confronté à un beau défi technologique : informer ses clients en quasi temps réel de l'état du stock roulant. Une information critique pour les acteurs de la chaîne logistique et notamment les clients des constructeurs automobiles, comme les concessionnaires qui attendent d'être livrés.

Avant l'adoption des technologies d'Exalead, la consolidation et la mise à disposition en ligne des 3 To de la base de production nécessitaient entre 24 et 48 heures. Aujourd'hui, les informations sont rafraîchies toutes les 15 minutes. « Tout est en cache dans Exalead », précise Guillaume Rabier, responsable études et projets chez Gefco. Les requêtes sont traitées immédiatement et elles ne ralentissent pas les opérations d'écriture dans la base de production.

Une approche rapide à mettre en œuvre

La rapidité de mise en œuvre des SBA est apparue comme un point clé pour les entreprises. Chez Gefco, qui s'est appuyé sur la société de services ST groupe, la première maquette a été réalisée en cinq jours.

De son côté, Cagemini a mis en place différentes applications pour le groupe La Poste. Jean-François Caenen, directeur technique de la SSII pour la France, parle de projets conduits en mode agile : « Toutes les quatre semaines, nous livrions de nouvelles fonctions. » Cette rapidité de déploiement ne rebute pas des SSII partenaires d'Exalead. Elles ont pourtant l'habitude de mener des projets décisionnels ou de gestion de la relation client, habituellement beaucoup plus longs et donc plus intéressants financièrement. Elle semblent s'y retrouver en multipliant les projets.

Bloqué à Grenoble en raison des grèves dans les transports, le DSI du CHU de Grenoble, Jean-Philippe Descombes, est intervenu via une vidéo enregistrée pour décrire comment les outils d'Exalead facilitent la mise à disposition des informations patient. Nous y reviendrons plus en détails prochainement dans Collaboratif-info.

 

Promo Newsletter