Les outils sociaux couramment utilisés dans les entreprises américaines

Le cabinet IDC publie les résultats d'une étude sur l'intersection du web 2.0, de l'entreprise 2.0 et de la collaboration. L'approche est intéressante, les premiers résultats également. On y découvre que 57% des employés américains ont recours au moins une fois par semaine à un outil social pour mener à bien leurs taches. Un pourcentage élevé, nettement supérieur à ce que l'on peut observer de ce côté de l'Atlantique. La première motivation de ces employés est d'acquérir de la connaissance et d'obtenir des réponses en interrogeant une communauté.

Plus surprenant, l'étude révèle que 15% des 4710 salariés interrogés indiquent préférer passer par un outil social grand public plutôt que de s'appuyer sur ceux mis à disposition par leur entreprise. Ils justifient ce choix par la simplicité d'utilisation. Celle-ci est renforcée par le fait qu'ils n'ont pas à s'approprier un outil qu'ils utilisent déjà pour leurs besoins personnels.

Les gens du marketing ont été les premiers à s'emparer des outils sociaux. Ils sont aujourd'hui rejoints par les directeurs et.. les informaticiens. Ces derniers sont, une fois encore, à la traîne dans l'adoption des nouvelles technologies. Ce n'est heureusement pas le cas dans toutes les entreprises. Il existe des DSI 2.0 qui pratiquent une veille active sur les outils du web et anticipent les besoins de l'entreprise en termes de collaboration.

 

Promo Newsletter