Etude

Médias sociaux : les entreprises françaises en retard ?

Une étude de l'Insee montre que 20 % des entreprises françaises d'au moins dix personnes utilisaient les médias sociaux en 2013 contre 30 % au sein de l’Union européenne à 28 pays (UE28).

Une utilisation qui grimpe cependant à 43 % pour les sociétés d'au moins 250 personnes. Si les entreprises françaises sont donc globalement en retard sur leurs homologues européennes, des chiffres plus détaillés auraient permis d'avoir une vision plus précise, surtout lorsqu'on sait que la France comprend moins d'entreprises de taille intermédiaire que d'autres pays européens.

A noter que l'écart entre la France et les autres pays d'Europe des 28 en matière de site web est lui réduit, 64 % des entreprises françaises d'au moins dix personnes en disposant, contre près de 71 % pour les entreprises européennes.

Les réseaux sociaux bons premiers

En termes d'outils, ce sont les réseaux sociaux qui arrivent en tête. La segmentation utilisée par l'Insee comporte néanmoins des curiosités, puisque les outils de micro-blogging, comme Twitter, sont par exemple classés avec les blogs et non avec les réseaux sociaux.

Toujours est-il que 18 % des entreprises de plus de 20 personnes utiliseraient les réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, Xing, Viadeo, Yammer, Google+, etc.), 5 % les  blogs ou micro-blogs et les sites de contenus multimédias (Youtube, Flickr, Picasa, Slideshare, etc.), 4 % les wikis et autres outils de partage de connaissances.

Sur le plan sectoriel, les entreprises de l’information, de la communication et de la réparation d’ordinateurs arrivent en tête, 60 % utilisant au moins un média social, suivies des sociétés de l’hébergement et de la restauration (38 %) et des secteurs de la construction, des transports et de l’industrie (de 10 % à 13 %).

Insee, érude Médias sociaux 2013

Côté usage, c'est sans surprise la promotion de l'image et des produits d'une société qui arrive en tête, tous les secteurs faisant pratiquement jeu égal. En matière de recueil des avis clients ou de réponses aux questions posées par eux, le secteur de l'hébergement-restauration se distingue, de même qu'il est en tête pour faire participer les clients au développement et à l'amélioration des biens et services.

Les entreprises françaises font mieux sur les usages

En termes de recrutement de personnel, l'usage des médias sociaux serait particulièrement développé dans les activités spécialisées scientifiques et techniques. Quant à la collaboration interne ou avec les partenaires de l'entreprise ou autres organismes, ce sont à nouveau les secteurs de l'information et la communication qui se distinguent.

A noter, pour finir, que sur le plan des usages ce sont les entreprises françaises qui supplantent les entreprises de l'Europe des 28, à l'exception des terrains de la collaboration interne ou avec les partenaires de l'entreprise ou autres organismes, où elles arrivent respectivement ex-aequo et légèrement en dessous.

Insee, érude Médias sociaux 2013

Promo Newsletter