Guide

Mise en place d'un réseau social d'entreprise : les conseils du Cigref

La dernière publication du Cigref, club réunissant des DSI de grands groupes français, est consacrée aux réseaux sociaux d'entreprise (RSE).

Le guide s'attarde plus particulièrement sur les motivations d'équipement et la marche à suivre pour réussir la mise en place du logiciel et favoriser son adoption par les équipes.

Cet aspect méthodologique constitue la partie la plus développée et la plus argumentée du rapport. Elle s'ouvre sur un constat : « le réseau social d'entreprise s'inscrit, à de rares exceptions près, dans la refonte de l'intranet de l'entreprise ».

Logiquement, les conseils que prodiguent par la suite les auteurs du rapport s'inscrivent dans ce scénario.

La DSI n'est pas le meilleur terrain d'expérimentation

Ils reviennent sur l'importance du sponsoring par le management, facteur clé de réussite. L'équipe dirigeante, notamment, est appelée à jouer un rôle actif dans l'adoption du RSE.

Il lui est demandé de montrer l'exemple et de ne pas se cantonner dans le seul rôle de caution. Force est de constater que, sur ce plan, il reste beaucoup à faire. Les comités exécutifs ne sont pas les plus enclins à s'emparer des plates-formes sociales mises à leur disposition.

Concernant la réalisation du pilote, étape préalable indispensable à un déploiement généralisé, le Cigref fait remarquer que la DSI n'est sans doute pas le meilleur terrain d'expérimentation.

Il est plus judicieux de se tourner vers des directions métier pour coller au plus près des nouvelles pratiques collaboratives et sociales recherchées.

Il convient dès lors d'associer les métiers dans la gouvernance du projet, qui se doit d'être collégiale. Elle doit impliquer également la DSI, les directions de la communication et des ressources humaines.

L'indispensable accompagnement au changement

Puis vient le plat de résistance : l'accompagnement au changement. « Ce n’est pas un simple plan de communication pour le lancement du projet, c’est une action de longue haleine, sur la durée qu’il ne faut pas sous-estimer », écrivent les auteurs.

La répartition des budgets consacrés aux RSE (analyse des besoins et de la maturité numérique, licence logicielle, déploiement et accompagnement) montre que cette préconisation peine à se traduire dans les faits, hormis durant la phase pilote.

Le besoin d'accompagnement concerne toutes les strates de l'entreprise, en particulier le management intermédiaire, qui a besoin d'être légitimé. Une des solutions évoquées consiste à les former à l'animation de communautés.

Le guide du Cigref constitue une intéressante introduction aux enjeux qui sont associés aux réseaux sociaux d'entreprise. Il aborde de multiples points, qui mériteraient chacun un développement plus poussé.

Le thème est encore loin d'être épuisé et les méthodologie sont sans doute amenées à évoluer. « De nombreuses questions se posent encore sur les critères de réussite ou d'échec », constatent les auteurs en conclusion.

Le guide, un document PDF d'une cinquantaine de pages, est disponible gratuitement en téléchargement sur le site du Cigref.

Promo Newsletter