Editeur

Motivation Factory peaufine son offre d’innovation collaborative

MFinnov, c'est le nouveau nom donné par l'éditeur français à son système de management des idées, jusque-là connu sous celui d'IdeaValue. Quant à sa solution de gestion et de stimulation des réseaux de distributeurs, Stimbooster, elle est rebaptisée MFstim.

Mais au-delà de ces changements de noms, Motivation Factory s'est surtout attaché, en premier lieu, à faciliter la mise en place de ses solutions. Fini la multiplication des développements spécifiques, un grand nombre de standards ont été intégrés dont l'utilisation ne nécessite plus qu'un paramétrage.

Selon l'éditeur, l’objectif affiché était de réduire par dix les temps de développements spécifiques généralement constatés chez ses clients et permettre ainsi la mise en œuvre de la solution en une semaine.

Dans le même ordre d'idées, toutes les innovations sont intégrées en standard au fur et à mesure des mises à jour des solutions. « Les innovations apportées en réponses aux demandes de nos clients sont ainsi mises à disposition de l’ensemble de notre base installée, sans qu’il soit nécessaire de leur proposer de développement spécifique supplémentaire », précise Marc Devillard, président de Motivation Factory, société qu'il a acquise en mai 2011 après un parcours hétéroclite qui l' a entre autres conduit chez Microsoft.

Un module pour Sharepoint au planning

C'est d'ailleurs avec ce dernier que l'éditeur vient de nouer un partenariat stratégique autour de Sharepoint, pour lequel il est prévu qu'il développe à terme un module collaboratif. L'annonce devrait être faite après l'été et favoriser le développement à l'international.

Toujours en matière d'offre, Motivation Factory vient aussi d’annoncer le lancement d’offres packagées à destination des PME, permettant d’utiliser de façon ponctuelle tout ou partie de sa solution d’innovation collaborative, ainsi que de MFstim, sans sans avoir à acquérir l'ensemble de ces dernières.

Imagine, GDF Suez

MFinnov équipe notamment la DSI de GDF Suez pour sa démarche d'innovation participative Imagine (voir l'article que nous lui avions consacré : La DSI de GDF Suez insuffle du 2.0 dans l'innovation interne).

Enfin, l'éditeur étend sa stratégie commerciale à la vente indirecte de ses solutions. « Même si nous avions déjà été amenés à travailler en relation avec des cabinets conseil en innovation, à l’image de Inergie ou Bearing Point, ou des agences de création opérationnelles telles que Rouge Piment et Comme Un Lion, nous n’avions jusqu'à présent qu’une stratégie commerciale directe, indique Marc Devillard. Nous avons donc mis en place une approche leur permettant de commercialiser directement la solution. »

Se faire une place face aux réseaux sociaux d'entreprise

Comptant dans le domaine de l'innovation collaborative des clients comme AXA, GDF Suez, La Maif ou encore Randstad, Motivation Factory vise en 2012 un chiffre d'affaires de 3 millions d’euros, soit une progression de 7% identique à celle qu'il a connu cette année. Pour mener sa croissance et moderniser son offre, l'éditeur a par ailleurs augmenté son effectif, faisant passer celui-ci de 15 à 22 personnes en l’espace d’un an.

Alors que les réseaux sociaux d'entreprise constituent de plus en plus un des vecteurs pour favoriser l'innovation participative ou collaborative, certains de ces outils s'équipant même de modules pour faciliter la génération d'idées, Motivation Factory compte bien quant à lui faire valoir sa spécificité dans ce domaine. Si l'éditeur a pris depuis longtemps le virage du 2.0, il présente en même temps l'avantage d'outiller les processus d'innovation de bout en bout.

« Nous sommes convaincus que les limites des réseaux sociaux observés par les entreprises ouvrent la porte à des solutions de collaboration au service de l’innovation comme la nôtre », estime ainsi Marc Devillard.

Promo Newsletter