NKM fait le bilan de la consultation publique “contenus et usages numériques”

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, et René Ricol, Commissaire général à l’investissement, viennent de publier la synthèse et l’ensemble des contributions de la consultation publique « contenus et usages numériques ».

Menée du 7 juin au 7 juillet, cette consultation engagée dans le cadre des investissements d'avenir pour le développement de la société numérique visait à mobiliser les acteurs du numérique, les collectivités territoriales et, plus largement, les citoyens, afin qu'ils apportent leurs contributions (suggestions, ébauches de projets, réflexions économiques et sociétales) sur les actions à mener pour stimuler le développement de nouveaux usages, services et contenus numériques.

Au total, ce sont plus de 400 contributions qui ont été reçues, portant sur les 9 axes d'investissement prioritaire définis : développement du Cloud Computing, numérisation des contenus, développement des technologies de base du numérique, Smart Grids, e-Santé, sécurité et résilience des réseaux, systèmes de transports intelligents, ville numérique et e-Education.

« Les résultats de cette consultation vont guider l’action du Gouvernement au plus près de la réalité du marché, des besoins des entreprises et de la demande réelle des citoyens », indiquent les initiateurs de la consultation.

Une forte mobilisation des fournisseurs de technologies ou de services

En termes de contributions, une vingtaine seulement de particuliers ont participé, la grande majorité des répondants étant constituée de grandes entreprises et PME fournisseurs de technologies, de sociétés de services ou de conseil, de pôles de compétitivité et d'associations professionnelles.

Outre ce premier type d'acteurs, on compte également, par exemple sur le thème de la numérisation des contenus, la contribution d'une quinzaine d'organismes publics, de 4 universités et de 8 collectivités locales. Sur celui de l'e-Santé, la contribution d'une dizaine de collectivités territoriales ou structures de développement local, ainsi que celle de moins d'une dizaine d’établissements publics (CHU, université ou organismes de recherche), mais aucune d'association de professionnels de santé et d'usagers.

Sur le thème de la ville numérique, sur 140 contributions, figurent celles d'une trentaine de collectivités territoriales ou structures de développement local, ainsi que celles de 12 organismes publics (centres de recherche, écoles/universités, etc.). Enfin, en matière d'e-Education, sur 109 contributions, 12 proviennent de collectivités territoriales et 17 d'organismes publics (écoles, universités, établissements de recherche, académies).

Les premiers appels à projets en ligne de mire

Pour les initiateurs de la consultation, outre d'atteindre l'objectif de « recueillir l'avis des acteurs de l'économie numérique », celle-ci aura aussi permis « aux PME innovantes, souvent absentes des débats relatifs aux grands investissements dans notre pays, de participer et d’être force de proposition ».

Nathalie Kosciusko-Morizet et René Ricol espèrent désormais que la publication de l’ensemble des contributions facilitera l’échange, voire le rapprochement, entre les différents porteurs de projets.

En attendant, en vue du lancement des premiers appels à projets et de l’appel à manifestation d’intérêt sur les usages, services et contenus, « les propositions, les avis, les ébauches de projets sont depuis plusieurs semaines analysés et pris en compte par les groupes de travail mis en place par le Comité stratégique et d’évaluation (CSE) du Fonds pour la société numérique (FSN) », précisent-ils.

Prochaines étapes du processus : d'abord, d’ici à la fin 2010, le lancement des appels à projets de recherche et développement sur chacune des thématiques. Puis, début 2011, l’ouverture du guichet de financement en investisseur avisé.

Les documents à télécharger pour en savoir plus :
La synthèse de la consultation sur les contenus et usages numériques (74 pages)
L'intégralité des contributions reçues
La liste des contributeurs et les thématiques auxquelles ils ont contribué.
La consultation publique

Promo Newsletter