Gestion de contenu sociale

Nuxeo fait un pas de plus dans la collaboration

La prochaine version 5.6 de la plate-forme documentaire Nuxeo, attendue d'ici quelques semaines, facilitera la collaboration grâce un mur d'activités plus interactif. Toutes les informations affichées pourront être commentées et non plus les seuls mini-messages, comme c'est le cas actuellement avec la version 5.5. 

Autre nouveauté, il sera désormais possible de voter. « Ce qui nous a amené nous interroger sur les usages dans le monde professionnel de l'option « Like » que proposent les réseaux sociaux grand public », relate Eric Barroca, le dirigeant de Nuxeo.

L'intérêt est évident pour les commentaires, beaucoup moins pour des documents d'entreprise tel qu'un formulaire de note de frais ou le récapitulatif d'une procédure. 

Un mécanisme de synchronisation maison

En revanche, c'est un moyen de marquer des documents que l'on veut faire avoir facilement sous la main. Ceux qui auront été notés seront mis ainsi en avant dans le prochain client mobile, basé sur HTML 5, et dans le futur client lourd que développe l'éditeur. 

Ce client desktop, qui sera proposé pour Windows, Mac OS et Linux, facilitera l'intégration avec les autres applications du poste de travail et embarquera son propre mécanisme de synchronisation, celui de HTML 5 n'étant pas adapté aux usages d'une gestion documentaire. 

Il faut pouvoir gérer quelques centaines de méga-octets et rendre les documents synchronisés accessibles aux applications bureautiques, ne serait-ce que pour faciliter leur consultation voire leur modification.

Cet accent mis sur la collaboration sera banalisé dans la version 6.0, prévue au plus tard pour le premier trimestre 2013, dans laquelle ne subsistera plus qu'un seul espace de travail. Les fonctions sociales pourront être activées ou désactivées en fonction des choix de l'entreprise.

Plus généralement, l'éditeur Open Source n'entend pas rivaliser avec les purs logiciels sociaux mais plutôt offrir des mécanismes de collaboration autour des documents, quitte à venir alimenter le mur d'activités d'un réseau social fédérateur.

Un moteur de workflow interne pour simplifier le travail des développeurs

Si l'on se recentre sur la gestion de contenu, la principale nouveauté de la version 5.6 est l'apparition d'un moteur de workflow interne. Il sera néanmoins toujours possible de continuer à s'interfacer avec jBPM pour orchestrer des processus associant plusieurs applications. 

Pour tous les workflow internes, le moteur proposé facilitera grandement la vie des développeurs. Ils pourront concevoir leurs processus depuis un éditeur graphique intégré avec l'environnement de développement Nuxeo Studio.

D'autres petites fonctions bien pratiques font leur apparition comme la mise en avant des changements intervenus dans un document, qu'il s'agisse des meta-données ou du texte du document. 

Enfin, Nuxeo se dote d'une version multi-tenant pour répondre aux besoins de prestataires souhaitant mettre à disposition des applications documentaires en mode Saas pour un très grand nombre de clients (plus de 1 million).

Promo Newsletter