Personnalisation et collaboration sont au coeur de l'intranet de la DGAC

Les portails intranet offrent généralement deux grandes fonctions : une communication descendante, le plus souvent monolithique, et un accès centralisé aux applications de l'entreprise. Bravo Victor, celui de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), va un cran plus loin et propose des fonctions de collaboration et de personnalisation avancées.

Le point le plus remarquable est la possibilité offerte aux 12 000 agents de créer des pages personnelles en piochant dans une bibliothèque de widgets. Ces mini-applications pointent vers du contenu et des services, tant internes que publics. 

Favoriser les échanges au sein de communautés

La DGAC a également mis en place des espaces collaboratifs pour favoriser les échanges entre les membres d'une communauté (thématique, géographique ou métier). Ces espaces incluent des fonctions de partage de documents, de calendriers, de tâches et des outils conversationnels.

Quant à l'information qui est diffusée, elle est, pour partie, ciblée en fonction des directions ou des services auxquels appartiennent les agents.

L'ambition de Bravo Victor se traduit dans les délais de conception et de mise en oeuvre. Le projet a en effet débuté en 2008. Le chantier était à la fois organisationnel et technique, avec notamment des travaux sur l'annuaire d'entreprise. La cellule interne de la DGAC, qui regroupait plusieurs services (dont l'informatique, la communication interne et l'organisation) a été épaulée par Voirin Consultants.

Bravo Victor devrait inspirer d'autres initiatives dans le secteur public et parapublic. Il a en effet été retenu comme projet pilote par le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer.

 

Promo Newsletter