Plazza, un réseau social pour resserrer les liens chez Orange

Fini les expérimentations. Depuis le 15 décembre, les 100 000 salariés de France Télécom-Orange peuvent échanger sur Plazza, le nouveau réseau social d’entreprise du groupe. Un projet qui sera étendu l’an prochain à l’ensemble des 180 000 collaborateurs, positionnant d’emblée Plazza comme l’un des plus grands réseaux sociaux mondiaux.

« Plazza s’inscrit pleinement dans le cadre du projet d’entreprise Conquêtes 2015, dont le premier axe est de remettre les femmes et les hommes au cœur de l’entreprise », rappelle Brigitte Dumont, la DRH adjointe du groupe. Après la crise traversée par le groupe, il apparaît clairement comme un moyen de remettre du lien social et faire en sorte que des communautés d’intérêt émergent. Le DRH est d’ailleurs le sponsor du projet et l’équipe RH chargée de la mise en place de l’outil et de l’animation.

Une co-construction du cahier des charges

Acteur majeur des TIC, Orange a multiplié les expérimentations, au point de compter jusqu’à sept réseaux sociaux internes actifs début 2009, avec une belle hétérogénéité (Sharepoint, Bluekiwi, plates-formes open source…). « Plutôt que de continuer avec des solutions disparates, il a été décidé de fédérer les initiatives afin de créer un réseau social commun et ouvert à tous », explique Thierry Flury, responsable du projet Plazza au sein de la DRH Groupe.

La page support.

La page support montre tout le savoir-faire d’Orange en termes d’interface et d’accompagnement. Des animations vidéo expliquent comment utiliser les fonctions clés du réseau social.

« La rédaction du cahier des charges s’est faite par une démarche de co-construction en impliquant très en amont les entités du groupe », précise Brigitte Dumont. L’analyse des besoins et des usages a conduit au choix de Sharepoint 2010. Un site pilote de Plazza a été lancé en mai 2010 pour valider les options techniques. Depuis l’ouverture, Plazza est accessible à la fois depuis l’intranet groupe, les intranets locaux et l’annuaire groupe.

Une adhésion libre et volontaire

L’adhésion à Plazza se fait sur la base du volontariat, sans validation managériale. « Il ne faut donc pas voir Plazza comme un outil métier. Son ambition est de favoriser les échanges informels », souligne Thierry Flury.

La page profil

La page profil comporte une présentation générale et les principaux sujets d’intérêt du collaborateur. Un algorithme fait ressortir les centres d’intérêt communs lorsqu’un autre utilisateur visite la page.

Tous les collaborateurs qui figurent dans l’annuaire d’entreprise peuvent s’inscrire. Une fois sur Plazza, ils peuvent enrichir leur profil afin d’être visibles par les autres utilisateurs et se retrouver entre collègues autour de centres d’intérêts communs. Ils ont ainsi la possibilité d’échanger et de partager leurs expériences grâce à des communautés d'entraide, d'expertise ou d'intérêt.

Une charte qui fait appel au sens de la responsabilité

Orange a élaboré une charte de bon usage de Plazza. Présenté en une dizaine de diapositives, ce document didactique rappelle la raison d’être de Plazza ainsi que les règles de vie à respecter. Il doit être accepté par l’utilisateur lorsqu’il active son compte sur Plazza.

Page d'accueil personnelle

La page d’accueil personnelle comporte tous les liens vers les rubriques (profil, document, contacts, blog, communautés), ainsi qu’un lien direct vers le support. Un flux permet de suivre l’actualité de ses contacts.

La charte rappelle les obligations légales et le code de bonne conduite mais cherche aussi à inciter et dédramatiser. Elle reconnaît par exemple le droit au remord et à l’oubli, donnant la possibilité au collaborateur de corriger ou supprimer ses anciennes contributions. Tout collaborateur peut créer une communauté à condition de veiller à la modération des espaces qui lui sont confiés. « Le fait de s’exprimer et d’échanger avec sa réelle identité est le meilleur gage d’auto-modération », souligne toutefois Thierry Flury.

Un démarrage prometteur et de nombreux blogs

Au terme de la phase pilote de six mois, Plazza comptait 3000 membres, 140 communautés et enregistrait 10 000 visiteurs. Une semaine après l’ouverture en France les chiffres sont en nette progression avec 7800 membres, 280 communautés et 17 000 visites. Par ailleurs 400 blogs ont été créés, une surprise pour les responsables du projet qui ne s’attendaient pas à ce que cette fonctionnalité soit largement utilisée dès le départ.

Les statistiques font également apparaître de premières tendances. Les trois communautés qui ont le plus de membres sont celles dédiées aux métiers du système d’information, aux télécoms Talents (un programme interne de recrutement) et aux tendances marketing du marché des télécoms. Ce qui reflète bien les centres d’intérêt des collaborateurs d’un grand groupe technologique.

Thierry Flury précise qu’aucun d’objectif chiffré n’a été fixé pour Plazza et que le suivi va être surtout qualitatif. « Ce dont nous voulons nous assurer, c’est qu’il y ait du lien et de l’animation », conclut-il.

Promo Newsletter