Pour Gartner, 2016 sera l'année des stratégies sociales globales

Le social monte d'un cran dans le viseur du cabinet Gartner, qui vient de révéler, comme chaque année à cette époque, son Top 10 des technologies stratégiques de l'année à venir. Alors qu'en 2009 la problématique sociale apparaissait via une technologie, les outils de médias sociaux internes et externes, une deuxième technologie fait cette année son apparition, celle liée à l'analyse des relations sociales.

Côté technologies de communication et de collaboration, Gartner en distingue quatre types. Les réseaux sociaux, comme MySpace, Facebook, LinkedIn ou Friendster, et les technologies de Social Networking Analysis, dont les algorithmes permettent de relier les personnes et les expertises. La collaboration, à travers les wikis, les blogs, la bureautique collaborative et les outils de Crowdsourcing. Le Social Publishing, où des contenus personnels sont partagés, par exemple via des plates-formes comme YouTube ou Flickr. Et le Social Feedback, qui permet de capter les opinions et les commentaires sur des sujets spécifiques, via des communautés.

Mais le cabinet prédit surtout que dès 2016 la vague sociale aura touché la plupart des applications métiers. Ce sera alors, selon lui, le moment pour les entreprises d'adopter une stratégie qui coordonne leurs différentes initiatives : social CRM, collaboration et communication internes, démarches sociales externes.

Quant au deuxième type de technologies liées au social, qui ont pour vocation de mesurer, analyser et interpréter les interactions entre les personnes, les sujets ou idées, qu'elles soient internes ou externes à l'entreprise, elles recouvrent plusieurs sortes d'outils : filtrage social, supervision de réseau, analyse de sentiment, ou encore analyse de médias sociaux (lire à ce sujet : Des outils de supervision pour auditer les échanges collaboratifs)

Rappelons que, pour Gartner, est stratégique une technologie disposant d'un potentiel élevé en termes d'impact sur le système d'information ou le business d'une entreprise. Elle impose ainsi que cette dernière y consacre une part importante de ses investissements financiers. Mais également qu'elle l'adopte très tôt si elle veut profiter des opportunités qu'elle peut apporter en termes de business, tout retard pouvant lui être nuisible...

Promo Newsletter