Start up

Renforcer l'engagement général en donnant les moyens à chacun de faire le point sur ses motivations

Et si les organisations s'intéressaient d'un peu plus près aux motivations de leurs employés ? La société Motiva, créée l'année dernière par le professeur Zwi Segal et Yves Duron, qui s'intéressent tous deux au sujet depuis 20 ans, ont développé un logiciel de diagnostic pour outiller les entreprises et leur démarche d'accompagnement.

L'enjeu de la motivation n'est pas nouveau, mais il se pose désormais avec davantage d'acuité. Différentes études convergentes montrent que le niveau d'engagement des employés n'a jamais été aussi faible. Un tiers seulement le sont activement et un tiers pas du tout. Cela vaut pour la plupart des pays industrialisés.

Il existe de multiples explications à cet état de fait, mais toujours est-il que le lien entre les salariés et les entreprises s'est distendu et que les conséquences se font cruellement ressentir. « On évalue le coût du désengagement d'un employé à un tiers de son salaire annuel brut », précise Zwi Segal.

Toutes les entreprises n'y sont pas encore sensibilisées et certaines continuent de penser que la réussite d'un collaborateur tient pour l'essentiel à ses compétences et à ses connaissances, alors même qu'une grande partie des acquis de la première année dans l'entreprise deviennent obsolètes au bout de trois ans.

Vieilles recettes et idées reçues

Quant aux vieilles recettes pour motiver (augmentation de la rémunération, maniement de la carotte et du bâton...), elles se révèlent de moins en moins efficaces, en particulier pour des postes où les prises d'initiative s'avèrent nécessaires à l'accomplissement des tâches.

L'approche des deux fondateurs remet aussi en cause quelques idées reçues : il existe des postes pour lesquels il est vain de chercher des motivations, les moteurs sont communs à tous les collaborateurs, chacun sait précisément ce qui l'intéresse et le fait avancer...

L'outil en ligne que propose Motiva procède d'une approche individualisée. « Motiver chacun pour renforcer le chacun pour tous, argumente Zwi Segal. Nous allons de l'unique vers le global. » 

Tout commence donc par une évaluation individuelle. Le salarié est invité à répondre à une série de questions génériques sur ce qui l'intéresse et le motive, ce dont il se sent capable et sur son niveau de satisfaction.

Motiva

En 15 minutes, le salarié a répondu à l'ensemble du questionnaire de Motiva et le logiciel lui livre les résultats, son profil et son adaptation au poste..

« La combinatoire est telle qu'il est rare que deux personnes aient le même profil motivationnel », poursuit le co-fondateur de Motiva. Les résultats sont ensuite projetés sur une base de 730 métiers afin de mesurer l'adaptation d'un profil à un poste et à un métier.

« Les personnes sont en général assez lucides sur elles-mêmes, mais l'exercice leur permet de mettre des mots sur ce qui les anime », observe Zwi Segal. L'autre intérêt, au niveau individuel, est de permettre à chacun de développer sa motivation ou sa mobilité, en suivant l'évolution des indicateurs dans le temps.

Libre à chacun de rejouer le scénario autant de fois qu'il le souhaite. Il faut préciser par ailleurs qu'il conserve la main sur les résultats. C'est à lui qu'il appartient de les partager ou non. Les résultats ne sont d'ailleurs pas stockés sur les serveurs de l'entreprise, la solution étant en mode Cloud.

Un outil de pilotage au niveau des équipes et de l'entreprise 

Le manager dispose, pour sa part, d'un tableau de bord synthétique dans lesquels sont agrégées des données anonymisées. Une cartographie de l'engagement peut être dressée à l'échelle de l'entreprise.

A sa solution logicielle, Motiva associe une offre d'accompagnement pour rapprocher les résultats d'indicateurs clés qui auront été définis par l'entreprise, mettre en place des actions de réengagement... 

C'est aussi un moyen de se comparer avec d'autres sociétés du même secteur d'activité. A l'occasion de la conférence Enterprise 2.0 Summit, en février dernier, Zwi Segal avait mis en évidence à travers quelques exemples la corrélation entre performance économique et engagement des salariés.

Promo Newsletter