Réseau social : Devoteam dresse un bilan des 6 mois de la phase pilote

Weez, le réseau social interne de Devoteam, basé sur Jive, quitte sa phase pilote pour être lancé officiellement. Des 6 premiers mois d'utilisation, la société de conseil et de services tire de nombreux enseignements. En termes d'adoption, la société affiche de beaux résultats. Sur les 4 500 collaborateurs de l'entreprise, pratiquement un quart d'entre eux se connecte chaque jour à la plate-forme.

Le terrain était, il est vrai, favorable à la mise en place d'un réseau social d'entreprise. Les collaborateurs sont à l'aise avec les nouvelles technologies et le fonctionnement en mode communautés (une vingtaine regroupées autour de six grands thèmes) était ancré dans les habitudes. Devoteam a néanmoins éprouvé le besoin de mettre en place une stratégie de communication basée sur la proximité.

Des espaces de rencontre informels avec les utilisateurs

A l'instar d'Alcatel-Lucent, qui a également déployé un réseau social basé sur Jive, elle propose des espaces de rencontre informels à l'heure du café pour aller au-devant des utilisateurs et répondre à leurs questions. Ce sont les « Weez Coffee », réplique des « Café wiki » de l'équipementier.

Elle s'est également appuyée sur la diffusion de vidéos réalisées par les consultants eux-mêmes et a nommé des « Weez Ambassadors » pour assurer la promotion de la plate-forme.

L'autre grand chantier concerne l'évolution des modes de travail et notamment la gestion des projets. Weez offre davantage de transparence et de souplesse dans le fonctionnement quotidien. Dans son communiqué de presse, l'entreprise se fait l'écho d'un premier succès avec l'identification d'un expert en République tchèque dans le cadre de la constitution d'une équipe projet internationale.

Des bénéfices business déjà perceptibles

« Nous confirmons déjà le potentiel de Weez quant à sa capacité à nous permettre de répondre plus rapidement aux besoins de nos clients, notamment grâce à l’identification d’expertise facilitée par la plate-forme », indique Godefroy de Bentzmann, co-président du Groupe Devoteam.

L'apport du réseau social va contribuer, en outre, à dynamiser des communautés existantes qui peinaient à associer des collaborateurs installés à l'étranger. Le groupe est en effet présent dans 23 pays.

Dans le secteur des sociétés de conseil et de services, Devoteam n'est pas la première à miser sur les réseaux sociaux. Sogeti a ainsi fait le choix de Lotus Connections tandis qu'Avanade mise sur Microsoft Sharepoint.

Promo Newsletter