Réseau social d'entreprise

Salesforce achète Entropysoft pour muscler ses capacités d'intégration

L'éditeur américain aurait finalisé voilà un mois l'acquisition de la start up française, une spécialiste de l'intégration de contenu.

C'est ce que révélait hier le site américain VentureBeat, qui précisait que Salesforce ne ferait pas d'annonce officielle mais que la mise à jour, en janvier, du profil Linkedin du directeur des ventes d'Entropysoft comme Customer Success Strategy Manager chez Salesforce donnait une indication de la date de ce rachat.

En tout cas, le site web de la start up française, lui, n'est plus accessible. Une simple page d'accueil annonce l'acquisition et invite à envoyer un mail si l'on a des questions...

Avec Entropysoft, Salesforce met la main sur un acteur stratégique. Le Français a en effet développé Content Hub, une solution reposant sur une quarantaine de connecteurs qui permettent d'intégrer les contenus issus de plates-formes comme Sharepoint, Microsoft Exchange, IBM ECM, IBM Connections, Alfresco, Documentum, Livelink, Symantec... Entropysoft est par ailleurs embarqué dans des moteurs de recherche, notamment ceux d'Endeca et d'Exalead.

De bonnes opportunités, entre autres pour Chatter

En France, la start up a par exemple noué un partenariat OEM avec le réseau social d'entreprise (RSE) BlueKiwi, afin de le connecter notamment à Alfresco, Livelink et Sharepoint, et permettre à ses utilisateurs de collaborer autour des documents stockés sur ces plates-formes.

Nul doute que cette acquisition devrait donc profiter au RSE de Salesforce, Chatter. Si ce dernier dispose d'une intégration très poussée avec le CRM de l'américain, les choses sont bien différentes avec d'autres solutions, ce qui représente parfois pour Chatter un obstacle dans le cadre d'appels d'offres où la connexion à des solutions tierces de gestion documentaire est primordiale.

Mais Entropysoft, dont l'expertise ne s'arrête pas au monde documentaire, pourrait également à termes permettre à Salesforce d'explorer des pistes d'intégration avec des solutions métiers, au bénéfice de Chatter pour faciliter la socialisation de processus métiers, ou au bénéfice de son CRM, par exemple pour lui offrir l'accès au contenu de solutions de gestion de la logistique (Supply Chain).

Reste une question, habituelle dans de tels cas, qu'adviendra-t-il des partenariats noués par Entropysoft avec des acteurs trop frontalement opposés à Salesforce, notammment ceux des réseaux sociaux d'entreprise, domaine où l'intégration est une problématique centrale, voire vitale ?

Salesforce Entropysoft

Le site d'Entropysoft n'offre plus que deux solutions : se connecter à Salesforce.com ou envoyer un email pour poser une question.

Promo Newsletter