Recherche unifiée

Sinequa ajoute les réseaux sociaux à son catalogue de connecteurs

BlueKiwi, Chatter, Google (Sites, Drive, Gmail), Jive, Newsgator, Sharepoint Online et prochainement Sharepoint 2013... Les plates-formes sociales et collaboratives figurent en bonne place parmi les 20 nouveaux connecteurs qu'embarque la version 8.5 de Sinequa ES. 

Chacun d'eux est spécifique. Outre la dimension technique, il nécessite de traduire la dimension fonctionnelle des outils dans le mode d'indexation. « Il faut prendre en compte les différentes unités documentaires, par exemple un post ou une conversation, et leur rattachement aux individus », explique Luc Manigot, directeur des opérations de l'éditeur français.

Ces développements ont été menés à la demande de clients qui souhaitaient étendre le périmètre de leurs recherches unifiées. L'un de leurs besoins consiste à mieux identifier les personnes et les expertises. Le moteur de recherche les y aide en se basant sur les interactions avec le contenu.

Etendre la recherche unifiée voire se substituer aux moteurs des plates-formes sociales

La mesure de pertinence qui est effectuée pourrait servir à suggérer des mises en relation, comme le font les moteurs de recommandations, mais l'éditeur français ne s'est pas engagé dans cette voie fonctionnelle.

En revanche, son moteur de recherche peut se substituer à ceux des plates-formes sociales. Une telle intégration est proposée avec IBM Connections, elle est également possible avec Sharepoint. La démonstration en a été faite jeudi dernier lors de la conférence annuelle qui réunissait l'écosystème de Sinequa.

Il y a néanmoins peu de chances que le moteur de Sinequa figure sur la place de marché applicative de Sharepoint 2013. Les deux éditeurs sont en concurrence sur les comptes équipés de Fast, le moteur acquis par Microsoft. 

En attendant la prochaine mise à jour majeure, qui sera dévoilée en 2013, Sinequa 8.5, dont la commercialisation débutera en janvier prochain, apporte de multiples améliorations et raffinements.

Une version 8.5 plus ouverte

• La prise en compte de la géolocalisation. Elle permet de classer les réponses à une requête par proximité décroissante ou en fonction de contraintes de distance. C'est une première ouverture vers les systèmes d'information géographique (SIG).

• L'ajout de règles métier pour enrichir la phase d'indexation, en établissant, par exemple, des correspondances entre des expressions.

La recherche fédérée. Il s'agit d'interroger aussi bien des moteurs embarqués dans des applications que de logiciels concurrents ou des services de recherche en ligne. L'avantage est d'élargir rapidement le domaine de recherche quitte à accepter quelques compromis en termes de performances ou de pertinence.

La détection automatique de 150 langues. Elle s'ajoute aux 20 langues que sait traiter le moteur.

 

 

Promo Newsletter