Participatif

Smart Tribune rend les sites web interactifs et conversationnels

Le logiciel Smart Tribune ajoute un espace de discussion aux sites web permettant aux internautes de remonter des problèmes, de soumettre des suggestions, de partager des avis... L'idée des 3 fondateurs de JCS Web, la start up qui édite ce logiciel en mode Saas, est d'outiller les interactions entre les internautes et les marchands en ligne, la première cible identifiée.

« On peut voir le produit comme une FAQ interactive », souligne Christopher Montemont, l'un des co-fondateurs. Smart Tribune aide le commerçant à améliorer sa relation client en optimisant, par exemple, le traitement des requêtes de SAV ou tout autre type de question récurrente. 

L'internaute est redirigé vers le fil de discussion où il peut consulter la réponse publiée par le site et celles d'autres visiteurs, les mieux notées étant mises en avant. Le système se base pour l'heure sur un système de mots clés, mais l'éditeur indique être en contact avec un spécialiste du text mining pour affiner le routage des messages. 

Les 9 mois pendant lesquels le logiciel était en bêta (de février à octobre) ont élargi la cible initiale. Parmi la trentaine de sites qui ont testé le logiciel figurent un site média, un site de rencontres et même des sites institutionnels. 

Leurs usages peuvent différer assez sensiblement. Pour l'un d'entre eux, l'enjeu consiste à faire réagir les lecteurs à de nouvelles idées qui leur sont proposées.

Smart Tribune

Pour se faire connaître pendant la phase bêta, l'éditeur a ouvert des espaces participatifs liés à des événements (élections présidentielles) ou des mouvements (Les Moineaux)

Par défaut, 4 types d'interactions ont été définis : question, idée, problème et éloge. Il ne s'agit que d'étiquettes collées aux conversations, les modes de traitement restent les mêmes, sans mise en scène particulière.

En revanche, ce typage peut conditionner les actions à mener. « L'entreprise devra traiter plus rapidement une question pour laquelle l'internaute attend une réponse qu'un éloge, qui peut supporter une ou deux journées avant d'avoir un retour », précise Christopher Montemont.

Outre les commentaires et les votes, l'éditeur a emprunté aux logiciels sociaux le mécanisme de badges. Les internautes les plus participatifs et les mieux notés se voient distingués jusqu'à devenir ambassadeurs. Ils sont alors habilités à modérer les contributions.

Si JCS Web couvre une partie de ce que font déjà talkSpirit et Dimelo, il ne se positionne pas frontalement face à ces deux acteurs français.

La start-up s'inspire davantage de ce que propose Get Satisfaction aux Etats-Unis.

JCS Web en bref

Activité : éditeur de Smart Tribune, outil collaboratif en mode Saas visant à recueillir les questions et avis des internautes.

Création : 2011. Le logiciel Smart Tribune a été lancé officiellement en octobre 2012.

Fondateurs : Jérémy Gallemard, Christopher Montemont, Samy Lastmann.

Cibles prioritaires : les sites marchands.

Tarif : à partir de quelques centaines d'euros par an pour l'offre packagée jusqu'à quelques dizaines de milliers d'euros pour une solution personnalisée, aux couleurs de l'entreprise. Le service peut être testé gratuitement (limité à 20 conversations) en s'inscrivant sur le site Smart Tribune.

Promo Newsletter