Start up

Stormz réconcilie créativité et réunions en ligne ou en grand nombre

Lorsqu'au début de l'année dernière, Alexandre Eisenchteter a cofondé la société Stormz avec François de Metz, il avait déjà une longue pratique des techniques de créativité et de facilitation de groupe. Il avait, en effet, passé dix ans chez 3M, une société rompue à ces méthodes.

Ce savoir-faire a été codé dans une plate-forme logicielle, imaginée comme un moyen de mener des brainstormings ou des séances d'idéation entre des équipes distantes. « Les entreprises utilisent la visioconférence, mais il n'est pas nécessaire de voir ses interlocuteurs lors d'une session de créativité », fait-il remarquer.

Le dispositif conçu par la start up s'inspire du post-it (une invention de 3M), associé à un scénario modulable en fonction des contextes. « Le logiciel ne comporte que cinq briques avec lesquelles il est possible de traiter tout type de sujet, assure Alexandre Eisenchteter. Il suffit de définir la séquence qui correspond aux besoins du client. »

Les cinq briques du logiciel Stormz

Idea Blitz : chacun des participants dépose ses idées, une par carte, en rapport avec le challenge proposé.

Cluster : l'animateur (ou facilitateur) de la réunion réorganise les contributions en les rassemblant par thèmes.

Pass the Idea : les cartes sont redistribuées entre les participants pour permettre à chacun de réagir et de commenter les idées de ses collègues.

$100 : chacun dispose d'un budget de 100 dollars qu'il répartit entre les idées en fonction de l'intérêt qu'il leur accorde.

Multi-score : les idées sont évaluées selon des critères prédéfinis, par exemple le caractère novateur, l'utilité et le niveau de faisabilité. Cet arbitrage collectif favorise la mise en place d'un plan d'actions.

La simplicité d'utilisation du logiciel est désarmante. Elle transpose en ligne les séances de post-it qu'organise une entreprise lorsqu'elle parvient à réunir une équipe pour réfléchir à un thème.

Un outil pour dynamiser les séminaires

Les usages de Stormz dépassent toutefois les seuls besoins de brainstorming à distance. Des entreprises s'en servent comme outil d'accompagnement au changement. L'une d'elles a mis en place un programme pour plusieurs milliers de managers.

Des ateliers d'une durée d'une semaine sont menés en parallèle. Ils réunissent quelques dizaines de participants, qui ont une tâche à effectuer, au moment où il le souhaite, chaque jour de la semaine : soumettre une idée, rebondir sur celle d'un autre manager, voter pour les idées jugées les plus intéressantes...

La jeune pousse n'avait pas forcément prévu que les entreprises adopteraient également la solution pour dynamiser des séminaires ou des ateliers de réflexion réunissant jusqu'à plusieurs centaines de personnes.

Suite à une première expérience avec un grand compte, elle a développé une offre complète comprenant la mise à disposition de son logiciel en mode Saas, des tablettes et un réseau sans-fil.

Séminaire avec Stormz

Le support à l'animation de séminaires constitue aujourd'hui le premier usage de la plate-forme Stormz.

L'équipement logiciel et matériel ne fait pas tout. Stormz apporte aussi ses bonnes pratiques. L'éditeur conseille lors de ces grand-messes d'affecter un iPad par groupe de trois personnes, ce qui favorise un premier niveau d'échanges. Autre exemple : le laps de temps pour déposer ses idées est fixé en général à 20 minutes. 

Deux autres principes régissent le fonctionnement de l'outil : il n'y a pas de modération a priori et l'anonymat des contributions est systématique. Cela a le mérite de mettre tout le monde au même niveau et de libérer la prise de parole.

« Notre solution minimise les travers habituels des réunions », résume Alexandre Eisenchteter. L'un des prochains développements consiste justement à s'attaquer à un autre grief fait aux réunions : l'absence de prise de décision.

Stormz en bref

Activité : Editeur d'un logiciel en mode Saas d'aide à l'animation de réunions.
Création :
mars 2012.
Bureaux :
 Paris.
Effectif :
 6 personnes.
Fondateurs :
 Alexandre Eisenchteter et François de Metz.
Financement : apport des fondateurs.
Tarif : gratuit jusqu'à 3 participants, 49 € par mois pour 7 participants, 99 € par mois pour 15 participants.

 

Promo Newsletter