Réseau social

talkSpirit dévoile une ambitieuse feuille de route pour 2014

La semaine dernière, talkSpirit réunissait pour la première fois les membres de son club utilisateurs. Ces derniers ont pris l'habitude d'échanger en ligne, mais ils n'avaient pas encore eu l'opportunité de se rencontrer en face à face.

Lors de cette demi-journée, trois grands clients de l'éditeur (une enseigne de la grande distribution, un groupe de transport et une association d'envergure nationale) ont témoigné de leurs pratiques sociales. Des retours d'expérience complétés par une intervention d'Arnaud Rayrole, directeur général du cabinet Lecko, sur les moteurs de l'engagement.
 
De son côté, l'organisateur en a profité pour dévoiler la feuille de route de sa plate-forme logicielle pour l'année 2014 et au-delà. Deux grands axes vont guider les prochains développements : un focus sur l'utilisateur et une dimension collaborative et métier plus affirmée.

Evoluer d'une plate-forme communautaire vers une plate-forme digitale

« Le concept de plate-forme digitale décrit le mieux ce que vous voulons faire, indique Phillipe Pinault, PDG de talkSpirit. Notre ambition est de faciliter la participation, l'engagement et la collaboration entre toutes les parties prenantes, internes et externes à l'organisation. »

Concrètement, cela signifie des capacités d'intégration étendues avec l'ajout de nouveaux connecteurs, par exemple en direction des outils de web conférence (GotoMeeting, Hangout, Skype). Ils viendront compléter ceux qui sont d'ores et déjà proposés vers les outils bureautiques.

Dans le même temps, l'éditeur va muscler sa plate-forme fonctionnellement. Un module de messagerie instantanée, actuellement en test, fera son apparition. La gestion documentaire, aujourd'hui limitée dans l'organisation de l'arborescence, est appelée à se raffiner. « C'est l'une des priorités de l'année », précise Philippe Pinault.

Un effort particulier sera également porté aux applications métiers comprises avec la plate-forme. De l'aveu de l'éditeur, leurs fonctions sont aujourd'hui limitées. Elles sont appelées à coller davantage aux besoins métiers et pourront, au besoin, activer un workflow.  

Etant donné que les usages de talkSpirit sont appelés à s'étendre, l'éditeur est amené à proposer de nouveaux modèles d'espace, par exemple pour gérer des projets. Ils se distingueront de celui conçu pour les communautés, à la fois en termes de présentation et d'outillage.

L'autre grande tendance pour 2014 chez talkSpirit consiste à rééquilibrer les approches entre communautés et utilisateurs en faveur de ces derniers. Jusqu'à présent, la plate-forme avait clairement privilégié les besoins de l'organisation à ceux des personnes.

A l'avenir, les utilisateurs accéderont également à tout ce qui les concerne sans avoir besoin de se rendre dans les différentes communautés. L'interface est donc appelée à évoluer pour intégrer de nouveaux scénarios de fonctionnement. L'éditeur a prévu de revisiter son frontal. Il veut améliorer l'expérience utilisateur pour favoriser l'engagement et simplifier les premiers pas sur la plate-forme

Les clients invités à réagir aux maquettes qui leur seront proposés

Un programme qui a soulevé quelques inquiétudes auprès des clients actuels. Philippe Pinault a tenu à les rassurer. Avant même que ne se soit écrit la première ligne de code, des maquettes seront partagées en ligne sur lesquelles ils pourront réagir.

Ce mode de fonctionnement sera d'ailleurs généralisé tout au long de l'année. Par contre, les utilisateurs devront s'habituer à un rythme d'évolution soutenu de la plate-forme avec une mise à jour mensuelle.

Toujours dans l'optique de renforcer l'engagement, l'éditeur a, par ailleurs, élaboré une trentaine de scénarios d'alerte avec notification sur la plate-forme ou par e-mail. Il s'agit aussi bien de célébrer un anniversaire que de profiter d'un buzz pour relancer des inactifs.

talkSpirit a ouvert beaucoup de chantiers techniques et tous ne pourront être achevés d'ici la fin de l'année. Il prévoit néanmoins la mise à disposition d'une dizaine de nouvelles au cours des six prochains mois.

Promo Newsletter