Réseau social

Un benchmark visuel pour bien choisir son réseau social d'entreprise

Spectrum Groupe rend public son benchmark sur les réseaux sociaux d’entreprise. Le cabinet de conseil a passé au crible 10 solutions du marché. « Certaines peuvent être issues d’autres domaines comme la gestion documentaire ou la publication web, mais elles ont suffisamment évoluées pour se positionner comme  RSE », précise son directeur Ali Ouni.

Autres critères de sélection, le cabinet n’a retenu que des solutions dont il a pu tester l’intégralité des fonctions et qui sont disponibles en français. Chacune a été évaluée selon cinq familles de critères fonctionnels (social, collaboratif, contenus, ergonomie, gouvernance) et trois familles de critères techniques (flexibilité, maintenance, intégration SI).

Le mode Polar Pie fait bien ressortir les forces et faiblesses d’un outil.

Le mode Polar Pie fait bien ressortir les forces et faiblesses d’un outil, ici Yammer sur les critères techniques et fonctionnels.

En plus de l’analyse produit, Spectrum Groupe s’est intéressé à huit cas d’usages (veille collaborative, gestion de communautés, entraide…) et plus spécifiquement aux modules de RSE, blog et wiki. Au final, c’est près de 150 critères qui ont été évalués.

Une distinction entre couverture fonctionnelle et facilité d’utilisation

De plus, chacun de ces critères a fait l’objet de deux mesures. L’une porte sur la complétude, c'est-à-dire le niveau de couverture technique et fonctionnelle, et l’autre sur la facilité d’utilisation et de mise en œuvre. « Cette distinction est un point important de notre méthodologie. Certaines solutions n’ont pas une couverture fonctionnelle importante mais s’adaptent parfaitement aux contextes pour lesquelles elles ont été conçues », rappelle Ali Ouni.

La synthèse de ce travail est un jeu de dix fiches qui vont servir de base à un livre blanc en préparation. A travers de courts textes de présentation et des infographies, les consultants de Spectrum se sont surtout attachés à faire ressortir la philosophie de chaque produit.

Les fiches mettent en avant la philosophie des outils, ainsi que leurs points forts et points faibles.

Les fiches mettent en avant la philosophie des outils, ainsi que leurs points forts et points faibles. On trouve également des indications sur leur prix, leur extensibilité et capacités de montée en charge.

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans l’exploration des données, Spectrum a eu la bonne idée d’inclure un client riche de visualisation. Il a été développé en interne avec la plate-forme RIA d’Adobe. Il donne le choix entre des vues de type Radar, Pie ou Ring.

Elaborer ses propres graphes comparatifs

Pour chaque produit il est possible d’afficher une vue globale, une vue centrée sur les critères techniques et fonctionnels ou encore sur les usages. Le mode personnalisé donne toute liberté pour sélectionner et croiser les éléments. Il permet ainsi de créer un nombre quasi illimité de graphes comparatifs entre deux ou plusieurs produits.

Ici sont superposées les évaluations de l’ensemble des solutions sur les cas d’usage avec un affichage de type radar.

Le mode personnalisé. Ici sont superposées les évaluations de l’ensemble des solutions sur les cas d’usage avec un affichage de type radar.

Tel que proposé, l’outil permet de construire des analyses à partir des critères et évaluations faites par le cabinet de conseil. « Mais si des utilisateurs nous en font la demande, nous pourrions très bien les laisser importer leurs propres analyses depuis Excel », souligne Ali Ouni.

Une autre piste d’amélioration est de laisser les utilisateurs pondérer les critères. Ceux jugés importants seraient ainsi davantage pris en compte dans l’évaluation globale. Enfin, la liste de produits va continuer de s’enrichir avec l’ajout déjà programmé de Sharepoint, Elgg et Commons.

Rappelons qu’il existe un autre référentiel sur les réseaux sociaux proposé par le cabinet de conseil Lecko (ex-Useo), centré lui sur les modèles d'usages. Portant sur une quarantaine de solutions, il propose également des fiches de synthèse et des évaluations sous forme de radars. Chaque cabinet a sa vision, sa méthodologie et ses critères d’analyse. Les deux solutions sont donc assez complémentaires.

Alain Garnier, le président de Jamespot, un réseau social analysé par les deux cabinets, se réjouit lui aussi de cette nouvelle offre qui apporte un éclairage différent. « Le benchmark de Spectrum est plus précis sur le plan fonctionnel. Leur point de vue a le mérite d'être davantage tourné vers les intégrateurs », souligne-t-il.

Pour accéder au benchmark : Spectrum Benchmark

Promo Newsletter