Un ENT pour toute la communauté éducative de l'académie de Strasbourg

Depuis le 1er septembre, les 218 établissements scolaires du second degré de l’académie de Strasbourg sont tous connectés à Scolastance, un espace numérique de travail (ENT). Désormais chaque membre de la communauté éducative (élèves, enseignants, personnels administratifs, techniques et de direction, parents d’élèves) a accès à ce portail de services : notes des élèves, agenda, emplois du temps, carnet de texte numérique, mais également espaces de travail collaboratif.

« L’ENT Scolastance permet à tous d’être connecté à la vie scolaire, de partout et à tout moment. La communication au sein de la communauté éducative s’affranchit des contraintes horaires pour épouser les disponibilités et le rythme de chacun des membres. Le portail est hébergé, nous n’avons aucun serveur au rectorat et l’accès se fait via un navigateur. Cela est en train de révolutionner notre fonctionnement », explique Jacques Nouailhetas, adjoint au conseiller TICE du rectorat de Strasbourg.

ENT Académie de Strasbourg

Le portail est divisé en trois espaces. Un regroupant toutes les informations sur la vie scolaire, les outils pédagogiques, le dossier de chaque élève avec accès confidentiel, etc. Un deuxième avec des outils de communication, messagerie, chat, forums, qui permettent d’échanger en groupe ou de manière interpersonnelle sur toutes les activités éducatives. Enfin, un troisième espace est dédié au travail collaboratif : partage de documents, co-élaboration de dossiers entre plusieurs élèves et d’outils pédagogiques entre professeurs via un wiki et un CMS.

Les services collaboratifs proposés révèlent une très grande ambition, mais comment les milliers d’utilisateurs auxquels ils s’adressent appréhenderont-ils ces outils ? « Nous sommes conscients du défi que nous avons à relever pour susciter l’adhésion. L’espace collaboratif est en plein développement. Nous allons suivre de très près les usages qui vont émerger pour les accompagner, notamment par un gros effort de formation », précise Jacques Nouailhetas. A signaler que l’ENT bénéficie notamment de financements des conseils généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin ainsi que du Conseil régional d’Alsace.

Promo Newsletter