Messagerie

WriteThat.Name s'ouvre à Outlook et bientôt à Notes

Les utilisateurs de Gmail et des Google Apps ne son plus les seuls à pouvoir automatiser la tenue à jour de leurs carnets de contacts. Le service en ligne WriteThat.Name, de la start up française Kwaga, s'ouvre aux clients de messagerie de Microsoft et de Lotus.

WriteThat.Name pour Outlook (en version 2007 et 2010 pour Windows) est accessible en version bêta et son pendant pour Notes suivra d'ici quelques semaines. 

Les services proposés seront identiques pour les 3 environnements : analyse des courriers électroniques entrants, extraction des coordonnées des interlocuteurs (adresse mail, coordonnées téléphoniques, adresse postale, profil Viadeo) et actualisation du fichier de contacts de manière automatique ou semi-automatique. Dans ce dernier cas, la création d'une fiche ou sa mise à jour requiert une validation.

La seule différence réside dans le mode d'intégration. Le service de Kwaga ne dialogue pas avec les serveurs Exchange ou Domino mais avec les logiciels clients de Microsoft et d'IBM et nécessite l'installation d'un plug-in.

Traiter une année de mails en une passe

Le second axe de développement de Kwaga, qui vient de lever 1,2 million d'euros auprès d'investisseurs privés, est l'ajout de fonctions à son service vedette. 

HistoRecall, d'ores et déjà disponible, est l'une de ces nouveautés. Il scrute une année de correspondances pour en extraire des cartes de visite et mettre à jour le fichier de contacts.

« Une analyse moyenne traite entre 60 000 et 80 000 mails. Ce qui génère 4 000 contacts, dont 600 différents et se traduit par 200 mises à jour ou créations », précise Philippe Laval PDG de Kwaga. A l'usage, il apparaît que 75% des actions sont des mises à jour et 25% des créations. 

Réservé aux utilisateurs qui ont souscrit un abonnement payant, ce service est facturé 15 €, soit le prix d'un abonnement annuel à WriteThat.Name. 

Partager ses contacts avec ses collègues

La start up prépare d'autres nouveautés, dont la sortie d'un tableau de bord qui récapitulera l'ensemble des actions effectuées. Mais le plus intéressant à venir est sans doute la fonction de partage de contacts.

Un utilisateur pourra proposer à des collègues ou partenaires d'enrichir leurs bases de contacts. Après acceptation, les destinataires reçoivent des cartes de visite qui sont intégrées à leurs carnets d'adresses. 

C'est une première réponse individuelle au besoin de partage d'informations. Les organisations sont également demandeuses et aimeraient consolider les carnets d'adresses de leurs employés en vue, par exemple, d'alimenter leurs outils de gestion de la relation client.

Ce qui soulève une question d'ordre non technique. « On aimerait qu'émerge une charte qui permette d'identifier les courriers à caractère personnel », souligne le PDG de Kwaga. 

L'enrichissement fonctionnel du service WriteThat.Name figure parmi les priorités de l'éditeur pour les prochains mois. L'éditeur n'abandonne pas pour autant ses autres développements.

Il propose ainsi un service qui détecte automatiquement les courriers nécessitant une action : une réponse, la programmation d'une réunion...  « Notre vision sur le long terme est d'être l'assistant de la messagerie », conclut Philippe Laval.

 

Promo Newsletter