Yammer passe du réseau social à la plate-forme applicative

Souvent présenté comme le Twitter de l’entreprise, Yammer s’apprête à sortir du cadre du micro-blogging. L’éditeur annonce en effet sur son blog qu’il va lancer fin septembre une plate-forme applicative de son réseau social. Celle-ci est actuellement testée en béta par quelques clients sélectionnés.

Dans les semaines qui suivront ce lancement, Yammer va proposer une dizaine d’applications développées par ses équipes. Il s’agit de services classiques comme les sondages, boîte à idées, partage de liens, classement des sujets par tags… Il y aura également des modules pour gérer les tâches et les événements, qui pourront être synchronisés avec les pages de son calendrier.  

Mais Yammer espère surtout avoir atteint la masse critique pour attirer les applications d’éditeurs tiers. Un modèle déjà rodé chez Facebook ou Chatter dans le monde professionnel. Yammer a d’ailleurs publié une annonce en août pour recruter son responsable des relations avec les communautés de développeurs.

Yammer

L’interface de l’outil évolue en conséquence. Elle voit l’apparition d’une troisième colonne qui se subdivise en trois espaces : messages, entreprise et applications. Elle donne la possibilité à l’utilisateur de filtrer les messages (personnels, d’entreprise, messages directs…), de consulter les profils, les groupes et les sujets de l’entreprise et d’accéder aux applications.

Le flux devient la partie centrale et mêle conversations et mise à jour des statuts des personnes et des objets applicatifs. La colonne de droite présente les membres du réseau avec un indicateur de présence pour ceux qui sont en ligne.

Comme pour Yammer, la plate-forme sera proposée dans une version de base gratuite (freemium), avec la possibilité de souscrire des abonnements pour accéder aux fonctions avancées.

Promo Newsletter