Prospection commerciale 2.0

You don't need a CRM monte en régime

Sur la base de son réseau social d'entreprise, Yoolink lançait l'année dernière, à la même époque, You don't need a CRM. Ce logiciel de gestion des opportunités commerciales bénéficie aujourd'hui d'une mise à jour majeure, même si le périmètre fonctionnel n'est guère impacté.

« Nous avons réécrit une partie du code afin de fluidifier le fonctionnement de l'application », insiste Sunny Paris, président de Yoolink. Une chasse aux goulets d'étranglement a été menée. Elle s'est traduite, entre autres, par la mise en place d'un nouveau système de cache.

L'éditeur français a également troqué l'ancien moteur de recherche au profit d'ElasticSearch, réputé pour sa capacité à monter en charge. Il a, par la même occasion, étendu l'indexation à l'ensemble du contenu, en particulier les e-mails adressés aux prospects, qui peuvent être envoyés en copie vers la plate-forme.

Autre amélioration apportée par la nouvelle version : l'ouverture à des services externes. La connexion à Google Agenda permet de synchroniser les actions commerciales planifiées dans You don't need a CRM avec son calendrier. Celle à Wufoo de récupérer les informations de contact déposées dans un formulaire sur le site de l'entreprise afin de les convertir en opportunité et de les attribuer à un commercial.

Une connexion à Zappier

Yoolink annonce également être reconnu par Zappier. Ce service en ligne, semblable à IFTTT, permet de bâtir de mini scénarios associant différentes applications. La saisie des coordonnées d'un prospect dans You don't need a CRM peut ainsi déclencher automatiquement son inscription à la newsletter de l'entreprise.

D'ici quelques semaines seront annoncées des intégrations avec des applications métier, de facturation par exemple. C'est une demande convergente des clients.

Sur le plan visuel, la principale nouveauté de cette deuxième version est l'apparition d'un mode d'affichage « pipeline », dans lequel sont affichées toutes les opportunités commerciales, quel que soit leur état d'avancement. Le commercial visualise d'un coup son portefeuille de dossiers et le manager ceux de l'ensemble de ses collaborateurs.

You don't need a CRM : vue pipeline

D'un glisser/déposer, l'utilisateur met à jour un dossier en le passant, par exemple du statut contact à signagture. Ce nouvel affichage est proposé par défaut sur les tablettes.

Sur le plan commercial, Yoolink revendique quelques centaines de clients et une pénétration croissante sur le marché nord-américain. Un tiers des dernières signatures provient de PME installées aux Etats-Unis, alors qu'aucune action de communication n'a été menée. La solution est toutefois présente sur la place de marché de Google.

Promo Newsletter