Collaboration

Zimbra monte en version et en fonctions

Pas de révolution pour la version 7 de Zimbra, désormais baptisée Collaboration Server. La solution de travail de groupe de Vmware, qui peut-être louée ou installée sur les serveurs de l'entreprise, apporte en revanche de multiples enrichissements fonctionnels.

Rappelons que Zimbra est une solution open source qui avait fait beaucoup parlé d'elle à ses débuts en se positionnant comme une alternative sérieuse au couple Exchange/Outlook. Depuis, elle a depuis été éclipsée par les initiatives de Google ou de Zoho. Il faut dire que la société a été acquise deux fois en trois ans : par Yahoo en 2007 qui l'a revendue en janvier 2010 à WMware, filiale d'EMC.

Toujours est-il que la nouvelle version améliore la gestion des agendas en rapatriant différentes opérations au sein d'un même écran et en ajoutant quelques fonctions avancées, comme la suggestion de créneaux horaires pour planifier de nouvelles réunions. A noter que Vmware propose une intégration avec WebEx pour déclencher une réunion en ligne depuis son calendrier. Le type de fonction que cherchent à mettre en place de grandes entreprises pour fluidifier le recours à la web conférence.

Zimbra Collaboration Server permet aussi de récupérer des événements qui avaient été détruits. La même fonction s'applique d'ailleurs aux courriers électroniques. Plus important sans doute, il améliore le partage de fichiers en gérant les versions et l'accès (check in/out).

Sur un plan plus technique, la version 7 s'ouvre plus largement aux systèmes d'authentification unique (SSO). Elle est compatible Kerberos, oAuth, et reconnaît les tickets SAML (Security Assertion Markup Language).

Promo Newsletter