Deux nouvelles pousses dans le paysage collaboratif

La vitalité du marché collaboratif ne se dément pas. La demande soutenue des entreprises en logiciels profite aux éditeurs établis, tant internationaux que locaux, dont les chiffres d’affaires progressent continuellement.  Elle se traduit aussi par l’arrivée de nouveaux venus.

Chaque année, le salon ICDR (Intranet, Collaboratif, Digital Workplace & RSE) est l’occasion de découvrir de nouvelles solutions. L’édition 2018 a notamment accueilli deux nouveaux acteurs, des entreprises de services numériques (ESN) qui ont développé des plates-formes collaboratives

Illisite devient éditeur

Depuis 17 ans, l’agence Illisite accompagne des organisations dans leur projets de communication en développant des intranets qui sont de plus en plus souvent enrichis de fonctions collaboratives et sociales. Pour répondre à des demandes récurrentes, elle s’est lancée il y a dix-huit mois dans le développement d’un réseau social d’entreprise.

Netframe reprend les grands modules de ce type de solution (fiches profils, murs d’activité, espaces projet, gestion documentaire, messagerie instantanée, moteur de recherche…) auxquels a été ajoutée une fonction de cartographie.

Bien pratique pour localiser des événements ou des équipes dispersées géographiquement. L’Alliance française et son réseau de quelque 800 bureaux à travers le monde figurent parmi les premiers clients, principalement des organisations publiques ou parapubliques.

LiveWell, l’intranet au service des politiques RH

Autre ESN à investir le champ du collaboratif : Castelis, une entreprise d’une centaine de collaborateurs. Sa solution LiveWell a pour ambition d’améliorer la qualité de vie au travail en répondant notamment aux besoins de clients confrontés à un important turn-over. Un premier client, un centre d’appel en Asie, l’a adoptée.

Elle outille les directions de ressources humaines, leur donnant les moyens de piloter leurs actions et de prendre le pouls de l’organisation via des sondages, des challenges ou le tableau d’humeur, qui donne une indication sur l’état d’esprit général des collaborateurs.

LiveWell se démarque de la plupart des intranets sociaux par l’usage de la vidéo et de la gamification. Ainsi, le visionnage en entier d’un petit film d’actualité ou d’un tutoriel de formation fait gagner des points, qui peuvent être misés dans le portail d’enchères.

On attend le retour des premiers clients français pour juger de l’appropriation par les employés.

Promo Newsletter