En 2020, l'entreprise carburera à la collaboration

Une chose est sûre : le numérique va impacter profondément le fonctionnement des entreprises, jusque dans leurs modèles d'affaires, et la collaboration jouera un rôle essentiel. Ce sont les DSI de grands comptes français qui le disent. Ils étaient réunis, mardi dernier, lors de l'assemblée générale du Cigref pour présenter leurs visions de l'entreprise en 2020.

En conclusion de son intervention consacrée à la nécessité de multiplier les partenariats, un des neuf enjeux identifiés, Jean-Marc Lagoutte, DSI de Danone, s'est exclamé : « Si j'osais, je dirais : la collaboration, c'est maintenant ». Il n'y a pas lieu d'attendre, l'entreprise doit d'ores et déjà s'atteler à intensifier les interactions avec son écosystème.

Son développement, voire sa survie, sont à ce prix. Seule, elle ne peut rien dans un monde de plus en plus complexe et qui évolue de plus en plus rapidement.

A leur niveau, les DSI des grandes entreprises ont l'habitude de nouer des relations étroites avec les géants de l'informatique, mais il leur faut aussi apprendre à travailler avec des start up – ce qui va leur demander de revoir quelques-uns de leurs processus et leurs politiques d'achat – ainsi qu'avec des entreprises concurrentes, des clients finaux...

Autre enjeu majeur mis en avant par le Cigref, le besoin de repenser l'organisation pour mieux innover. Ce qui se traduit par capturer l'innovation, là où elle naît, au besoin dans la rue. « Le numérique implique un fonctionnement en réseau et la collaboration est clairement incontournable », résume Bruno Brocheton, DSI d'Eurodisney.

Cela vaut pour les relations avec les partenaires, mais également à l'intérieur de l'organisation. Le réseau social d'entreprise est un moyen de développer la participation de chacun à l'innovation. Il favorise une démarche collaborative globale et contribue à décloisonner les services de l'entreprise. C'est la conviction de Jean Chavinier, DSI de Pernod Ricard.

Une culture à développer à tous les niveaux de l'entreprise

Cette transformation numérique que vivent les entreprises n'est pas un enjeu spécifique aux DSI, même s'ils sont en première ligne, elle impacte toutes les services et toutes les strates de l'entreprise, à commencer par les dirigeants.

Il leur faut comprendre les enjeux du numérique pour les intégrer dans la stratégie de l'entreprise. Pour asseoir leur e-leadership, ils devront également être moteurs.

Régis Delayat, DSI de Scor insiste sur « l'indispensable exemplarité des dirigeants dans l'engagement des démarches de collaboration ». Sur ce plan, il reste beaucoup à faire, car rares sont les entreprises où le top management s'est approprié les outils numériques et collaboratifs.

Le développement des aptitudes numériques est l'affaire de tous, pas seulement d'une petite frange de talents très courtisés. Le rôle des dirigeants consiste aussi à éviter l'apparition d'une cassure numérique entre les différentes catégories d'employés.

« Les outils collaboratifs, notamment les les réseaux sociaux d'entreprises favorisent la créativité et l'innovation, mais ils ne doivent pas défigurer les liens du vivre ensemble, ils devraient, au contraire les renforcer », plaide Georges Epinette, DSI du groupe Les Mousquetaires.

Il préconise une démarche d'accompagnement durable pour ne laisser personne au bord de la route, en particulier les lignes de management, qui se sentent dépouillées d'une partie de leurs pouvoirs et responsabilités. Un beau sujet de collaboration entre la DSI, les ressources humaines et la communication.

L'e-book Entreprise 2020 à l'ère du numérique, qui détaille neuf enjeux et les défis associés, est consultable en ligne sur le site du Cigref.

Promo Newsletter